Un galérien pour ceux qui galèrent – suppression du bog

Download PDF

France ParkinsonPour plusieurs raisons, j’ai décidé de supprimer le blog « Un galérien pour ceux qui galèrent ».

L’URL du blog comportait un faute de frappe : http://pakinson-ventoux.over-blog.com/) et la plateforme de blog ne me permettait pas de rédiger les articles comme je le souhaitais (forme et interface).

Peut-être suis-je trop habitué à WordPress ?

J’ai toutefois réalisé un sauvegarde des pages web et je les mets à disposition ici : http://velo.famille-guignard.org/pakinson-ventoux.over-blog.com/

Cela permet de garder les articles et continuer à sensibiliser sur la maladie. Je pense que l’année prochaine verra un nouvel événement pour mieux faire connaître l’association France Parkinson et je pense tout simplement utiliser ce blog comme vecteur de communication.

La saison se termine et il est temps de se reposer puis s’entraîner pour que la saison prochaine soit aussi remplie que celle-ci.

 

Un tour de globe

Download PDF

globeCela fait déjà un moment que je suis aux aguets. Mon kilométrage augmente, augmente et augmente et au bout d’un moment on s’aperçoit que le nombre total de kilomètres parcourus approche de certaines valeurs remarquables.
La circonférence de notre globe terrestre est l’une de ces valeurs qui parle à tout le monde et je pense qu’il s’agit de l’une des premières valeurs que les cyclistes « affichent ».
Et bien ça y est, j’y suis !
Il m’aura fallu un peu plus de 7 ans pour atteindre et même dépasser Wink les 40 075km.
Je suis le premier étonné de ce chiffre. En 2009 (à mes débuts), j’étais bien loin de penser qu’un jour je totaliserais autant de kilomètres.

Bref, je franchis les étapes les unes après les autres sans me lasser de rouler. Je prends de plus en plus de plaisir sur le vélo et passer 10 heures de selle ne me fait plus peur. Je signe pour continuer comme ça et avec le sourire Wink

Un cap est franchi. Quel sera le prochain ?

Peut-être avez-vous des idées ?

Ce qu’ils n’ont pas vu !

Download PDF

tdfJe suis un peu long à la détente allez-vous me dire, mais mieux vaut tard que jamais !

Le 09 juillet 2016, je passais sur les routes que les coureurs du Tour de France devaient emprunter le 14 juillet 2016.

Les conditions météorologiques en ont décidé autrement et les coureurs se sont arrêtés au Chalet Reynard.

Lors de mon passage, j’ai donc pu prendre 3 photos à un endroit particulièrement préparé pour l’événement. Je vous laisse admirer :

C’est avec du retard que je réagis mais bon les images sont sur le blog et dans ma tête restent les souvenirs de cette montée.

Ventoux – Parkinson, sportivement parlant

Download PDF

France ParkinsonDernier article sur cet événement important à mes yeux à plus d’un titre. Tout d’abord, je faisais ça pour attirer l’attention sur l’association France Parkinson. Enfin, sur le plan sportif il s’agit d’un effort conséquent qui dépasse largement ce que j’ai l’habitude de faire.

Le premier chiffre qui me frappe, c’est 12h50 sur le vélo pour 17h51 entre le départ et l’arrivée (et oui y’a le repas Wink et les arrêts récupération).

C’est la sortie la plus longue que j’ai jamais réalisé mais je n’ai pas vu passé le temps. L’alternance nuit puis jour a fait que l’organisme s’est adapté et a repris son rythme malgré le manque de sommeil.

Le deuxième chiffre est 6000m de dénivelé. Là encore je n’avais jamais réalisé ça. Pour moi, c’est un dénivelé d’extraterrestre mais c’est avec un mental de fou que j’ai pu le faire !

Sur ces 6000m, ma vitesse moyenne a été de 8.2km/h. Je suis assez surpris car les deux dernières montées ont été laborieuses mais les chiffres sont là. Je suis assez satisfait même si le sportif que je suis demande encore plus de vitesse, plus de distance, plus de dénivelé,…

La vitesse moyenne sur l’ensemble du parcours est tout de même assez basse : 13.9km/h. Heureusement que les descentes de jour ont été assez rapides pour relever la moyenne.

Le chiffre qui me surprend le plus se situe au niveau de la cadence de pédalage. J’arrive à un 50tpm de moyenne. Une belle performance pour moi.

Pour moi, de belles performances sportives sur un terrain qui ne fait que monter et descendre et une durée assez longue.

J’en retire de gros enseignements sur l’hydratation, l’alimentation mais aussi mes limites sur un vélo.

Une belle expérience pour une belle cause !

Le parcours avec Strava

Le parcours avec Garmin Connect

Tout le monde à vélo !

Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :