Archives de catégorie : Parkinson

Sud-Ouest contre Parkinson – révision de l’épreuve

Download PDF

logofranceparkinsonDans mon projet un peu fou, j’avais prévu des étapes d’environ 200km par jour. Olivier m’avais averti que cela ferait peut-être beaucoup et avec le temps de réflexion qui me caractérise, je pense qu’il a raison !

200km, c’est ce que je pourrais faire sans trop m’arrêter et sans prendre le temps de défendre cette cause qui me tient à cœur. Il va donc falloir que je révise un peu mes prévisions. Deux solutions s’offrent à moi :

  • raccourcir le parcours
  • augmenter le nombre de jours

Mon patron ne me faisant de cadeau (si vous en connaissez un qui en fait faudra m’avertir Wink ), l’option d’augmenter le nombre de jours n’est pas possible. Je vais donc partir sur l’option de raccourcir le parcours tout en essayant de rester sur un parcours qui est sort des sentiers battus.

Cette modification du projet fait aussi suite aux diverses défections des clubs de top 14 (et ceux qui ne le sont plus mais qui continuent à l’être dans le cœur des français, je pense notamment au Biarritz Olympique).

Je suis triste de la réponse des clubs de rugby mais cela ne doit pas arrêter le projet. La lutte contre cette maladie doit continuer même si l’esprit rugby n’est plus ce qu’il a été. Tout simplement dommage et idiot. Le professionnalisme a des bons côtés mais aussi de très mauvais !

Le raccourcissement de l’épreuve semble la seule option possible. Une idée m’a traversé l’esprit mais il va falloir que je contacte quelques collègues de club pour prendre leur avis avant de prendre une décision mais le défi restera quelque chose de peu commun en cyclisme même si les aficionados des longues distances relativiseront forcement…

Compte-tenu de la difficulté de fédérer un nombre important d’acteurs autour d’un tel projet, le défi sera bien plus axé sur moi-même et la difficulté physique. Je pense simplement à prendre de belles photos à divers moment du défi, publier un article sur mon blog, essayer de communiquer avec les journaux locaux (sud-ouest en l’occurrence) et autoriser l’association France Parkinson à communiquer sur le défi. Je suis confronté à la difficulté de faire quelque chose tout seul même si c’est pour une bonne cause.

Une réponse encourageante

Download PDF

logofranceparkinsonCe soir j’ai eu une grande joie. Le Stade Toulousain a transféré ma demande à son association Cœurs en Mêlées pour voir ce qu’elle pourrait faire pour m’aider à réaliser mon défi.

Je note que le Stade Toulousain est un des clubs les plus prestigieux de France et qu’en plus les personnes qui s’occupent des relations publiques du club tout en étant professionnels perpétuent l’esprit rugby !

Merci à eux de me rassurer sur les valeurs défendues par tous les sports et sportifs et j’espère sincèrement que je pourrai réaliser mon défi car là j’avais réellement une baisse de moral face à la machine du professionnalisme dans le rugby. Cette réponse n’a l’air de rien mais c’est énorme pour moi.

Alors merci, merci et encore merci. Que d’autres clubs prennent votre exemple.

 

Premiers retours

Download PDF

logofranceparkinson

Dans le cadre de mon projet, j’ai initié des demandes auprès des clubs de TOP14 et j’ai eu mon premier retour hier. Malheureusement, celui-ci ne va pas dans mon sens. Aucun problème pour les photos mais ce sera à la suite des entraînements officiels…

Où est la solidarité des sportifs ? Où est la solidarité du  monde du rugby ? Le rugby est-il devenu un métier qui doit uniquement rapporter ?

Certes les clubs ont déjà des partenariats avec diverses associations mais je suis déçu de cette première réponse. J’espère sincèrement recevoir des réponses favorables pour garder mes illusions sur les valeurs du sport et que la flamme qui m’anime et je l’espère anime une majorité de sportifs, puisse continuer à vivre.

J’ai aussi le retour d’Olivier sur le petit article décrivant la préparation. Son retour a été réalisé par mail car assez long. Merci Olivier.

Ce retour est génial et me permettra de progresser. Progresser dans l’organisation de mon périple, progresser personnellement, progresser dans la connaissance de mon matériel,…

Je pense qu’une fois que je l’aurai analysé complètement, je rédigerai un nouvel article pour faire un point et montrer l’évolution du projet.

Bref, un gros merci à toi Olivier.

Si vous êtes habitués aux longues distances et que vous avez quelques conseils à me prodiguer, n’hésitez pas à me laisser un message ou commentaire.

Le don de soi pour les autres

Download PDF

logofranceparkinsonCela fait maintenant un peu plus de 5 ans que je roule pour moi. Mon bien-être, mon plaisir,etc… mais je n’ai encore jamais roulé pour les autres. Il est temps de partager !

Partager mais comment ?

Et bien je crois avoir trouvé : réaliser un défi pour mon père et pour tous ceux qui souffrent de la maladie de Parkinson.

J’ai bien dit un défi, quelque chose qui sort de la norme, de l’habituel pour faire parler de la maladie, sensibiliser,etc… Mais comment faire plus ?

Et bien c’est simple. Il faut que ce défi permette de récolter des fonds pour l’association France Parkinson !

Une description complète du projet est disponible sur la page “Sud-Ouest contre Parkinson“.

J’espère que les lecteurs de mon blog me laisseront un retour quelconque. Sous forme de conseils techniques, de conseils d’organisation, de contacts,etc… Toute l’aide possible sera très appréciée car je pars complètement à l’inconnu dans plusieurs domaines sur ce projet comme vous pourrez le constater.

Avant de commencer un tel périple, il faut planifier les choses car je ne peux me permettre de manquer mon coup. La cause est trop importante pour se manquer !

Les objectifs du défi

  • sensibiliser sur la maladie,
  • récolter des fonds pour l’association France Parkinson (même un petit peu, c’est mieux que rien !),
  • faire quelque chose pour mon père (malade lui aussi),
  • me faire plaisir sur le vélo (comme d’habitude) et vivre quelque chose d’extraordinaire.

 Le matériel nécessaire

Vêtements

  • cuissard (2),
  • maillot manches courtes (2),
  • chaussettes (3),
  • maillot manches longues (2),
  • mitaines (1),
  • gants pluie (1),
  • veste pluie (1),
  • pantalon de pluie (1),
  • sur-chaussures étanche (1),
  • casque (1),
  • démonte pneu (3),
  • lunettes (1),
  • tour de cou (1),
  • crème solaire (1),
  • bidons (2),
  • manchettes,
  • jambières,
  • gilet haute visibilité (1)

Technique

  • chambre à air (8),
  • pneu Continental GP 4000 S (1),
  • compteur GPS Garmin Edge 800 + batterie annexe + chargeur (1),
  • caméra GoPro + batterie de rechange + chargeur (1),
  • jeu complet d’outils (multi outils, clé allen,…),
  • pompe à main (1),
  • lubrifiant,
  • lampe avant et arrière + chargeurs,
  • moyeu dynamo (peut-être ???)

Diététique

  • barres de céréales sucrées et salées ( 5/jours : 35),
  • boisson de l’effort (1 boites),
  • gel énergétique (2/jours : 14),
  • fruits secs (à acheter en cours de route)

Transport

  • Sac à dos étanche
  • Sacoche de cintre

Pour réaliser ce périple j’utiliserai probablement mon vélo GIANT SCR2 certes plus lourd que mon Cannondale SuperSix EVO mais il s’agit surtout de mon mulet qui est robuste et ne craint pas les éléments.

Pour la vie à côté du vélo (même si elle va être essentiellement consacrée à la récupération).

  • une paire de chaussures de sport,
  • un short,
  • un T-Shirt,
  • un jean ou pantalon de toile selon l’encombrement et/ou le poids,
  • paire de chaussettes (2)
  • une serviette de bain,
  • un gel douche,
  • une brosse à dent,
  • du dentifrice,
  • une huile de massage

Il ne reste plus qu’à regarder l’encombrement de tout ça et espérer que les clubs se mobiliseront pour me trouver un couchage le soir (sinon faudra improviser et ça c’est pas cool). Il va d’ailleurs falloir que je commence à contacter les présidents de club pour voir un peu la faisabilité.

J’en appelle donc à tous les cyclistes me lisant pour relayer l’information. Si vous vous trouvez sur mon parcours, parler du projet autour de vous (peut-être que j’aurai même des propositions d’hébergement spontanées), des conseils sur les routes où il ne faut pas passer,… en gros que la solidarité qui devrait nous unir agisse pour la bonne cause. Je ne suis pas contre le fait de partager un bout de chemin avec les cyclistes des régions où je passerai… (pour ceux qui ne liraient pas entre les lignes, c’est une invitation Wink ).

La plannification

Pour le moment, lorsque je regarde le planning, mon projet prendrait bien sa place la dernière semaine du mois de mai 2015 (du 23 au 31 mai 2015). Il m’est difficile de me projeter à coup sûr à un peu moins d’un an, mais si tout se passe bien je devrais pouvoir mettre ça en musique au fur et à mesure du temps qui passe.

Il s’agit d’un gros, très gros projet pour un homme seul (sans parler de la performance). L’organisation doit être sans faille pour que le projet soit un succès et quoi qu’il arrive, il y aura des imprévus, c’est certain !

Maintenant les dates ne sont pas figées…

A l’aide

C’est la première fois que je vais organiser un tel périple et je suis complètement novice dans ce domaine. Si vous avez une quelconque expérience, si vous avez des idées je les écouterai avec intérêt (et mettrai certainement en application Wink ). Donc n’hésitez pas à m’aider à votre manière si vous en avez la possibilité.