Archives de catégorie : Technique

Aspects technique du vélo

Changements sur le blog

Download PDF

Peut-être l’avez-vous vu, j’ai profité du weekend pour changer quelques trucs sur le blog.

Il est maintenant possible de partager un article assez rapidement grâce aux boutons fournis par l’extension « Lazy Social Buttons ».

De plus, j’ai paramétré l’extension « WP-Forecast » pour qu’elle indique le temps de l’endroit où je serai dans un peu plus de deux mois…

En colère !

Download PDF

Ce matin, j’ai fait le ménage de l’appartement puis je me suis attelé au nettoyage et au réglage/réparation du vélo qui me sert pour mes trajets domicile-travail.

Une journée bien ordinaire, jusqu’au moment où je regarde du coté de mon pédalier. Cela fait maintenant quelques temps que je me dit que je dois le démonter afin d’y jeter un coup d’œil. En effet, bien avant mes vacances, il y avait un petit bruit qui venait de par là.

Je démonte le pédalier et je sors le boîtier de pédalier de son logement. Quelle n’est pas surprise (et ma colère) lorsque je vois que la rouille attaque la tige centrale. Ensuite je regarde du côté des roulements et là c’est l’apocalypse…

Moi qui aime que mon matériel soit nickel afin de ne pas avoir de surprise…

En examinant de plus près, je remarque qu’il n’y a pas une seule trace de graisse. Ni dans le logement du boîtier de pédalier (dans le cadre), si sur le boîtier lui-même…

J’engage donc une bataille pour remettre les coches d’aplomb et avoir une machine qui ressemble à un de mes vélos Wink . Un truc qui est nickel quoi !

J’arrange les choses comme je peux au niveau du boîtier de pédalier, je mets de la graisse dans tous les filetages et je remonte le tout. Quoi qu’il arrive je vais être dans l’obligation de changer le boîtier de pédalier et je pense que je vais opter pour un boîtier Hollowtech II (roulements externes) ce qui m’obligera à changer de pédalier… Je regarderai les promotions quand il y en aura pour faire ça car le boulot que j’ai fait me permet de pouvoir compter sur le matériel pendant encore quelques temps…

Bref, je suis en colère après le truc qui se dit vélociste et qui ne met pas de graisse là où il en faut ! Le vélo a à peine 1300km !

En plus, à 1300km, il va pas tarder falloir que je change de chaîne !

Bref, le vélo ne coûtait pas très cher et maintenant je sais pourquoi ! J’imagine quelqu’un qui se repose entièrement sur le magasin de vélo, c’est du pain béni ! Une révision, du remplacement de matériel,… Si cela se passe comme ça c’est purement et simplement du « foutage » de gueule !

En plus, il faut dire qu’avec un tel montage du vélo, il va falloir que je sois vigilant pour ne pas avoir de pièce qui casse dans un moment où je serai à 40km/h avec des voitures devant et derrière ! Bref, de ne pas me foutre en l’air au cause d’un mauvais montage du vélo !

Vous l’aurez compris je ne suis pas content du tout et j’ai quasiment tout démonté et revu !

Encore quelques pièces à changer (notamment les câbles) et ce sera bon.

Test de la pompe Zefal « Profil Mini RGO1 »

Download PDF

Vendredi 11 mai 2012, j’ai reçu mes nouvelles roues MAVIC KSYRIUM SL. Je prévois de réaliser un petit article sur les changements que cela apporte au comportement de mon vélo mais pour le moment j’en profite pour tester la pompe Zefal « Profil Mini RGO1 » que la société du même nom m’a donné en test il y a quelques temps.

Comme le montre la photo ci-contre, la pompe n’est pas très grande et le corps est assez fin. Le flexible est lui aussi assez petit et l’embout s’adapte parfaitement à la valve presta.

La première impression de robustesse de la pompe s’évanouit immédiatement dès que je commence à pomper. Le pied de la pompe est en plastique malgré le corps métallique. Le manche de la pompe est trop petit pour pouvoir appuyer avec les deux mains (il ne faut malgré tout pas oublier que c’est une pompe de secours).

L’indicateur de pression n’est pas très lisible. L’indicateur rouge de pression doit être correctement positionné (inscriptions de pression directement lisibles) dès le départ sinon il est impossible de lire les indications de pression tout en gonflant (il faut s’arrêter, tourner l’indicateur,…).

Il faut toutefois admettre que si tout est bien positionné dès le départ (je l’ai fait pour ma deuxième roue), la lecture est aisée.

Je suis toutefois bluffé par la mise en place d’un indicateur de pression sur une pompe de secours, c’est un gros atout en sa faveur.

Finalement, j’arrive à gonfler mes pneus à 7 bars sans aucun problème même si à la fin le maniement de la poignée de la pompe n’est pas très aisée (trop petite).

Au final, cette pompe est un bon outil répondant bien au besoin de retrouver une pression correcte en cas de crevaison. Je dois admettre que j’ai l’habitude de mettre ma mini pompe dans une poche de mon maillot et que cette pompe est loin d’y tenir (tout encombrante). Il faut aussi, en toute honnêteté, mentionner qu’elle est accompagnée d’un support qu’il est possible de mettre à côté du bidon ou sur le tube de selle. Je n’ai pas essayé !

J’ai aussi pu lire que cette pompe ne tenait pas dans les sacoches vélo de certains cyclistes mais je n’ai pas pu tester faute de sacoches.

Personnellement, je suis assez content de cette pompe malgré le fait qu’il me sera impossible de l’emmener sur les routes faute de place. Elle fonctionne parfaitement, dommage qu’elle ne soit pas un peu plus petite en terme d’encombrement. Si j’abusais, je demanderais une pompe plus petite, avec un manche plus grand et un pied de pompe en métal. Le tout plus léger  (tant qu’à faire autant demander l’impossible) Wink .

   

Garmin sur du libre

Download PDF

Dans une précédent article, je parlais de la compatibilité des appareils Garmin avec Debian GNU/Linux.

Je viens de tester le package pour Ubuntu 10.10 Maverick sur la Debian Stable. Celui-ci fonctionne très bien.

Dans mon précédent article, je mentionnais des problèmes en ce qui concerne le transfert des activités enregistrées. Avec cette version, plus aucun problème. Cela va très vite et les fonctionnalités du site permettent de faire rapidement quelques paramètres des activités enregistrées.

C’est cool, avec GNU/Linux, on fait aussi bien que sous Windows mais en plus c’est gratuit et maîtrisé !

OK, je suis un peu extrême mais ça fait du bien de penser que l’informatique peut être aussi libre que nous le sommes sur nos vélos.

Garmin se libère

Download PDF

Il y a quelques temps, je me posais la question de savoir s’il était possible d’utiliser correctement les GPS Garmin avec un poste informatique fonctionnant sous GNU/Linux.

Je suis utilisateur de Debian GNU/Linux depuis plus de 12 ans maintenant et il est hors de question que je change de système d’exploitation sur mes ordinateurs.

J’ai découverts avec bonheur que Garmin faisait bien les choses et que mon GPS de vélo (Garmin Edge 800) était reconnu comme une clé USB et que je pouvait « uploader » mes parcours (Activités pour Garmin) sur le site http://connect.garmin.com grâce au fichier portant la date du jour et d’extension FIT via un téléchargement manuel.

J’ai récemment découvert sur le site suivant qu’il existait un package pour Ubuntu qui permet d’installer le plugin de Garmin dans une distribution Debian GNU/Linux.

Cela ne me plait pas trop de mixer les distributions mais bon, j’ai pas trop le temps de bosser sur la réalisation d’un package propre à Debian (peut-être un jour). J’ai donc installé le package et cela à l’air de fonctionner. J’ai uploadé sur mon GPS les entraînements définis sur le site http://connect.garmin.com. J’ai essayé d’uploader mes parcours (Activités) sur le site de Garmin mais cela a pris trop de temps (je pense que ça n’a pas fonctionné). Je me suis rabattu sur mon ancienne méthode (manuellement).

Le bilan est donc positif, car les appareils sont reconnus, mais il reste encore du travail et peut-être pourrais-je aider (si j’ai du temps)…

Je profite aussi de cet article pour dire que je trouve l’interface de Garmin très claire mais qu’il manque une information importante : le temps passé dans chaque zone de fréquence cardiaque. Il semble qu’avec le client lourd fourni gratuitement par Garmin ces informations soient disponibles. Seulement ces applications ne sont disponibles que pour Mac OS et Microsoft Windows. Il doit s’agir d’un calcul effectué sur les données enregistrées dans le GPS et il doit être facilement possible de modifier le site de Garmin pour qu’il les fasse apparaître. Alors si vous avez des contacts chez Garmin ce serait cool de faire passer le message ou vous manifester sur le forum Fingers Crossed