Chant du poignet

Download PDF

DCIM100GOPROAprès ma chute pendant un trajet de velotaf, j’ai observé une période de convalescence de 18 jours. Pendant cette période j’ai quand même placé quelques séances de hometrainer afin de ne pas perdre du travail effectué aux mois de décembre et janvier.

Ce samedi, il faisait beau et les températures sont remontées. Malgré un poignet qui me semble bien fragile, j’essaie de sortir pour un entraînement de reprise.

Au départ je sens une gêne mon poignet gauche. Pas mal à proprement parlé mais je sens que ça tire bien. Pour ne pas devoir rentrer immédiatement, j’essaie de soulager mon poignet gauche au maximum. Au fur et à mesure que les kilomètres passent je suis de moins en moins gêné par mon poignet. Peut-être l’effet de l’endorphine sécrétée lors des activités physiques ?

Sur le plat, pas de problème, j’arrive à tenir le cintre en haut, en bas, aux cocottes,… Toutefois afin de le soulager un maximum, j’essaie de maintenir le plus longtemps possible la position avec les avant-bras en appui sur le haut du cintre. Je n’aimais pas trop cette position mais j’apprends et par “obligation” je m’aperçois qu’elle peut être confortable. Par contre dès que ça monte un peu il faut être capable de développer un maximum de puissance au niveau des fessiers et des reins. Difficile mais ça viendra avec le travail…

Lors des montées, il m’est difficile de prendre un appui correct sur ma main gauche et encore moins de tirer sur le cintre. Donc quasiment toutes les montées ont été réalisées au train, assis sur la selle. Les rares fois où j’ai été en danseuse, je n’ai pas forcé. Tout juste le mouvement en faisant bien attention de ne pas avoir trop mal.

Une petite sortie mais surtout un grand bol d’air (bien frais mais c’est de saison) et le plaisir d’être sur le vélo.

Le parcours

Une réflexion sur « Chant du poignet »

  1. Comme je te comprends Laurent, le plaisir que tu as eu de prendre l’air. Même s’il était encore un peu frais. Mais le HT est bon moyen de garder la forme avant de retrouver l’extérieur. Moi je n’ai qu’un vélo d’appartement mais où j’ai différent programme de force j’ai pu être au top pour ma première sortie. Et j’avais gagné 1 mois sur mon interdiction d’aller à l’extérieur.
    Bon courage pour la suite et vaillant comme tu es, ça va très vite rentrer dans l’ordre.
    Ici, nous avons droit à un vent violent où il vaut mieux bien tenir son vélo

Laisser un commentaire