Dans le paquet

Download PDF

Ce dimanche matin, la journée s’annonce très très chaude…

Je décide d’aller rouler le matin et je pars un peu avant 9h00 pour l’hippodrome de Longchamp. Le but : tester les muscles fessiers et les nerfs sciatiques.

Pour la première fois depuis que je suis en région parisienne, les deux premières voitures que je vois sont sur les quais de Seine (d’habitude ce sont les deux voitures qu’il faut que je laisse passer en sortant de chez moi). Ce seront d’ailleurs les deux seules voitures qui me doubleront pendant mon trajet en direction de l’hippodrome de Longchamp. Bref, il n’y a personne et c’est le pied !

En arrivant autour de l’anneau, je décide de rouler tranquillement, l’histoire de bien chauffer la machine avant d’appuyer un peu plus. Je me sens bien et tout roule. Pas de gène, les jambes tournent rond, le bonheur à vélo Wink .

Après mon deuxième tour, j’intègre un groupe qui roule bien. J’arrive à naviguer dans ce groupe (je me laisser porter sur l’arrière puis revenir sur l’avant). Tout se passe bien et la jambe gauche répond assez bien.

Après quelque tours je ressens une sensation de contracture à la cuisse gauche. Je décide de m’arrêter et relever un peu ma selle. Pas beaucoup, juste 1 à 2mm. Cela suffit, car lorsque je repars, j’ai de meilleurs sensations et cette impression de contracture n’est plus présente. Est-ce le fait de s’être arrêté ou d’avoir relevé la selle ?

Le seul truc, c’est que cet arrêt m’a fait sortir du groupe. Tant pis je continue à rouler mais l’heure passant il me faut rentrer à la maison pour profiter un peu de la famille.

Finalement, je rentre à la maison en passant par le Mont Valérien où je fais mon deuxième meilleur temps sur le segment de montée paramétrée sur le site Strava. Il semble donc que je sois en forme.

Même si j’essaie de ne pas trop regarder derrière, je ne peux m’empêcher de penser à ce 8 juillet 2012 et ma méforme du moment alors qu’aujourd’hui j’aurais bien plus de chances de mon côté. Le résultat d’une mauvaise planification (peut-être) mais certainement le résultat du boulot. A votre avis dois-je dire merci à mes collègues et à ma hiérarchie ? Je crois qu’ils ne comprendraient pas, alors entrainement, assiduité et ténacité. Les seuls remèdes à ma déception ! La prochaine fois je passerai ! (ou pas Wink )

En chiffres

  • Distance : 43km
  • Durée : 1h21
  • Cadence moyenne de pédalage : 86tpm
  • Cadence maximale de pédalage : 128tpm
  • Fréquence cardiaque moyenne : 137bpm (74,86% de ma FC max)
  • Fréquence cardiaque maximale : 174bpm (95,08% de ma FC max)
  • Dénivelé : 185m

Les Liens

Sur Garmin Connect : http://connect.garmin.com/activity/212275323

Sur Strava : http://app.strava.com/rides/19007202

2 réflexions au sujet de « Dans le paquet »

  1. Salut Laurent
    J’espère que ta rentrée se passe bien et que tout va pour le mieux pour ta famille
    Je viens de recevoir un mail de L’ACBB cyclo qui communique les futures randos de l’automne, mais je n’ai pas vu ton adresse dans la mailing list. Souhaites tu que je te la transmette ?
    Sportivement

    Thierry

    1. Salut Thierry,
      Tous se passe bien pour moi et j’espère qu’il en est de même pour toi.
      Pour le mail de l’ACBB, je n’ai pas trop de temps pour moi en ce moment (je prépare ma mutation pour le début d’année 2013).
      Merci pour ton offre mais je ne pourrai pas profiter des sorties de l’automne…
      J’ai aussi vu que tu avais pas mal roulé cet été. C’est bon ça Wink
      A+

Laisser un commentaire