Encore plus de 100

Download PDF

Le weekend du 13 et 14 avril est prévu sous le signe du soleil. Impossible de ne pas placer une belle sortie. Le but du weekend : une sortie de plus de 100km avec un peu de dénivelé (pas gagné dans la région).

Samedi matin je décide de changer mon petit plateau en prévision de la Ronde Castraise le 28 avril 2013. J’ai bien un plateau de 36 dents mais il est usé, je décide donc de monter le 34 même si je sais pertinemment que ce sera un peu petit. Faut faire avec ce qu’on a  Wink !

J’en profite pour faire un petit nettoyage, dégraissage de la chaîne et changer mes roues Aksium pour les Ksyrium que j’ai acheté l’année dernière.

Le départ se fait vers 13h30, toujours dans la même direction. Au départ, je sais que le circuit va être vallonné, par contre je ne sais pas à quel point…

Je connais le début du parcours mais une fois Langoiran passé, là je navigue un peu à vue et surtout au GPS. J’essaie de garder un rythme de pédalage constant et c’est très difficile. En effet les montées ne sont pas régulières, ni longues. Alors se caler sur un rythme et y rester est quasiment impossible. Je tombe d’ailleurs sur une montée où Strava annonce des pentes à 20% alors que la région est bien connue pour ses fortes pentes voir ses cols de haute montagne  ROTFL !

Cela veut tout simplement dire que je n’arrête pas de relancer et d’ajuster mon rythme de pédalage aux divers changements de profils de la route. Je commence à progresser de ce côté là car j’arrive à maintenir une fréquence de pédalage correcte même en côte. Le mouvement de pédalage doit commencer à devenir beaucoup plus naturel.

Je remarque aussi que le point auquel le nombre de kilomètre, mais aussi le dénivelé, se fait sentir recule. Je commence à ressentir une certaine fatigue (raideur dans la nuque, besoin d’assouplissements,…) aux environs de 90km. L’allongement de mes sorties commence à payer, c’est cool Wink

Enfin, voilà une bien belle sortie d’entraînement qui fait monter l’odomètre (et oui j’essaie d’apprendre du vocabulaire mais c’est pas gagné).

Sinon, je prends toujours autant de plaisir sur le vélo. Rouler en dehors de la région parisienne, quel plaisir. Pas de circulation, pas d’appréhension de se retrouver sur une autoroute ou dans une citée, pas la peine de se battre avec les bus au retour,… Que du bonheur !

Le parcours

Sur Strava : http://app.strava.com/activities/48619094

Sur Garmin Connect : http://connect.garmin.com/activity/297338969

En chiffres

  • Distance : 104km
  • Durée : 3h53
  • Fréquence cardiaque moyenne : 140bpm (74.02% de ma FCmax)
  • Fréquence cardiaque maximale : 172bpm (91.01% de ma FCmax)
  • Cadence  moyenne de pédalage : 75tpm
  • Cadence maximale de pédalage : 115tpm
  • Dénivelé :  720m

En photos

Perdu au milieu des vignes
Perdu au milieu des vignes
Perdu au milieu des vignes
Perdu au milieu des vignes et style des routes
Perdu au milieu des vignes
Perdu au milieu des vignes, un peu trop tôt pour goûter le raisin Wink
Perdu au milieu des vignes
Perdu au milieu des vignes
Ma pomme avec le maillot de mon club : le Vélo Club Canéjan
Ma pomme avec le maillot de mon club : le Vélo Club Canéjan

Laisser un commentaire