Entraînement du 4 février 2012

Download PDF

Aujourd’hui il fait froid. Je décide alors de consacrer ma matinée à la révision complète, ou presque, de ma monture. On dit bien “qui veut aller loin ménage sa monture”…

Je commence pas démonter les roues, et je nettoie tout. Jante, rayons, pneu,… J’enlève les résidus de graisse toute noire, les poussières, les coulures noires laissées par l’eau,… Bref, je redonne un coup de neuf à mon vélo.

Ensuite, je passe au cadre. Le problème c’est que je suis un peu gêné par le pédalier. Je n’ai jamais démonté mon pédalier et je ne suis pas trop explorateur quand il s’agit de matériel aussi onéreux, mais là je tente le démontage.

Cela donne un truc du genre

Le cadre

Y’a plus de pédalier

J’en profite pour nettoyer complètement le pédalier et j’observe qu’il n’y a presque plus de graisse dans les parties où il doit y avoir des frottements. Malgré cela l’axe du pédalier n’a pas trop souffert. Je nettoie donc le pédalier et le boitier de pédalier du mieux que je peux et je graisse allègrement toutes les parties pouvant entrer en contact. Bref, seul le milieu du boitier ne doit pas avoir de graisse et encore  Drool

J’en profite aussi pour nettoyer et examiner la cassette. Je démonte même les plateaux du pédalier. En ce qui concerne les plateaux, rien n’a bouger et ceux-ci sont presque comme neuf. La cassette, elle, a un peu plus souffert. Une dent ou deux sont un peu entamées mais rien de bien important (certainement que je me suis loupé lors d’un passage de vitesse Wilt ).

Je remonte tout ça et arrive l’heure du repas (finalement ce n’est pas trop difficile de démonter un pédalier). J’ai une énorme envie d’aller essayer le vélo afin de tester la mécanique et voir si je ne suis pas trop mauvais. Je décide donc d’aller m’entraîner pendant la sieste des filles.

Je pars donc vers l’hippodrome de Longchamp car le temps m’est compté. J’ai entre 1 et 2 heures d’entraînement possible devant moi.

Je décide de ne pas taper dans les réserves et rouler sans me préoccuper des pelotons ou de prendre des roues. Je décide de rouler entre 70 et 90% de ma fréquence cardiaque maximale sur le petit plateau (39*14). J’évite de tirer sur le guidon pour bien faire travailler les membres inférieurs. La cadence de pédalage se situe aux environs des 90tpm. Je roule ainsi pendant un certain temps jusqu’au moment où je vois un coéquipier de l’ACBB : Laurent. Je décide alors de passer sur la plaque et prendre les roues.

Je roule en queue de peloton en essayant de ne pas trop gêner ceux qui font cela beaucoup plus sérieusement que moi et surtout éviter les écarts du gars qui était devant moi. Impressionnant, il avait deux coureurs devant lui. Il roulait au milieu des deux et passait de droite à gauche assez souvent. Assez difficile de rouler derrière un tel gars. C’est pas grave, cela m’apprend à faire attention  Eek! !

Finalement Laurent arrête son effort et j’arrive à sa hauteur. Nous nous laissons détacher du groupe et nous discutons pendant deux tours. Après ses 110km, nous nous séparons et moi je continue car j’en suis à beaucoup moins. Je roule encore deux tours toujours dans ma plage de fréquence cardiaque.

Finalement, je décide de rentrer à la maison en passant par le traditionnel mont Valérien. Pour me faire un peu les cuisses, je monte la première partie en 39*16 et la deuxième partie en 39*14. Ça chauffe les cuisses et c’est bon  Devil !

Finalement je rentre au bout de 1h50 de selle avec une belle sortie dans la musette et surtout une validation du travail mécanique effectué le matin. En plus, je n’ai plus le petit claquement au niveau de la pédale droite dès que je force un peu. Bref, que du bon malgré le froid présent. Il suffit de se couvrir un peu  Silly.

En chiffres

  • Distance : 50.75km
  • Durée : 1h50
  • Cadence de pédalage moyenne : 81tpm
  • Cadence de pédalage maximale : 125tpm
  • Fréquence cardiaque moyenne : 153bpm (83.61% de FC max)
  • Fréquence cardiaque maximale : 172bpm (93.99% de FC max)
  • Dénivelé : 195m

3 réflexions sur « Entraînement du 4 février 2012 »

  1. Salut Laurent
    Bravo d’être sorti ce samedi, ou plutôt respect ! Même couvert, l’air que l’on respirait était vraiment glacé. J’ai du me contenter du home trainer…
    Comme je crois que tu as un garmin, je te conseille – à moins que tu ne le connaisses déjà – ce chouette site qui te permet de regarder facilement si tu t’améliores dans les passages que tu détermines. http://www.strava.com
    Enjoy !

  2. Salut Laurent
    C’était sympa d’avoir fait quelques tours ensemble, j’étais pas mal fatigué après 117 km à faire le hamster, mais du coup avec le temps qu’il fait depuis, je me dis que j’aurais dû continuer…
    Tu aurais assez intérêt à essayer de faire au moins une bonne dizaine de tours dans les roues d’un peloton rapide (36/38 km/h), assez régulièrement, ça te permettrait de repousser ta résistance et ta capacité d’endurance à l’effort… En ce moment, c’est très facile, mais d’ici un bon mois, en rentrant du boulot, tu auras largement de quoi faire…

    Sinon, pour STRAVA, je conseille aussi Wink

Laisser un commentaire