Entraînement solo du 09/03/2014

Download PDF

Le dimanche 09 mars 2014, le club décide de partir de La House à 8h00. C’est un peu trop tôt pour moi. C’est donc entraînement solo pour ce dimanche.

Je pars donc seul vers 8h45. Je n’ai aucune idée de mon parcours mais j’ai envie de rouler sur du plat en endurance de base pour récupérer et vider la tête…

Je prends la direction des bonnes routes pour la pratique du vélo, c’est à dire en direction de Léognan.

Ensuite, je prends la voie romaine (ça mange pas pain et ça permet de bien se chauffer).

Au bout de la voie romaine
Au bout de la voie romaine vers Saucats

En arrivant au bout je prends direction Saint Morillon. Là je découvre des routes sèches mais qui ont souffert de l’humidité. Les bas-côtés en portent encore les stigmates.

Entre la voie romaine et Saint Morillon
Entre la voie romaine et Saint Morillon

En arrivant à Saint Morillon, j’hésite entre prendre à droite pour partir faire une boucle en endurance de base ou aller à gauche pour me laisser le choix ensuite. Je pars donc à gauche. Juste après, j’ai le choix entre à gauche pour un travail en côte ou à droite pour encore une fois se laisser le choix. L’attirance des bosses est la plus forte. Je tourne à gauche. Là je fais le choix de la souffrance…

En effet, la côte n’est pas bien longue (800m environ) mais le choix c’est de répéter la montée plusieurs fois de suite. Et oui, c’est parti pour une séance de fractionné en côte. J’avais déjà effectué ce genre d’exercice mais là je monte du mieux que je peux et je descends avec une cadence de pédalage élevé. Ce petit exercice est à répéter 10 fois…

Ça va être dur !!!!

Lors de mes aller-retour, j’ai eu l’occasion de discuter avec deux cyclistes. Le premier avait des problèmes avec le système de frein à disque de don frein avant. Je lui ai proposé de l’aide mais il a décidé de retourner chez lui.

Le deuxième était un cycliste “routier”. Il m’a demandé s’il pouvait me suivre pour travailler avec moi. Aucun problème !

Nous redescendons ensemble mais au milieu de la montée il craque. Je l’attends en haut mais au moment où il arrive à ma hauteur il me dit que ce type d’exercice n’est pas pour lui. Je vais devoir continuer seul… Ce n’est pas réellement important vu qu’au départ j’avais prévu de rouler seul !

Je finalise donc ma série d’aller-retour seul. La dernière montée a été difficile mais j’ai réussi à garder la cadence de pédalage en maintenant ma fréquence cardiaque en dessous de mon seuil anaérobie.

Une fois l’exercice terminé, je rentre à la maison via la voie romaine. Je décide d’utiliser ce tronçon que je commence à connaître par cœur pour me tester et voir si je suis capable de maintenir un haut niveau d’intensité pendant un certain temps (6.8km exactement)…

Et bien j’ai été surpris de pouvoir maintenir une vitesse de 29.5km/h pendant ces 6.8km. J’étais seul, face au vent. A certains moments c’était facile et dans quelques faux plats cela devenait plus difficile. Les jambes commençaient à brûler. Au final je suis assez content de moi même si j’ai déjà fait mieux.

L’après-midi je suis aussi allé faire un petit tour de vélo avec la famille pour dégourdir les jambes. Ce fut bien agréable de partager ce moment avec ma famille. J’adore ça !

Y'a pire comme zone d'entraînement !
Y’a pire comme zone d’entraînement !

Le parcours sur le Net

Sur Strava

Sur Garmin Connect

En chiffres

  • Distance : 64km
  • Durée : 2h20
  • Dénivelé : 402m
  • Fréquence cardiaque moyenne : 142bpm
  • Fréquence cardiaque maximale : 173bpm
  • Cadence moyenne de pédalage : 86tpm
  • Cadence maximale de pédalage : 145tpm

Laisser un commentaire