Étape 8 du tour de France

Download PDF

tdfCet après-midi j’étais devant ma télé pour voir une belle étape de montagne. Je n’ai pas été déçu !

J’ai pu apprécier les problèmes de descente de certains, les efforts dantesques de la majorité des coureurs et surtout des efforts au delà de la norme pour le vainqueur et le second.

Le vainqueur de l’étape, Christopher Froome et le second Richie Porte m’ont fait un impression de malade. Quelle facilité là où tous les autres avaient les jambes lourdes…

Je dois l’avouer, j’étais devant la télé et les premiers mots qui sont sortis de ma bouche furent « pas possible, ils sont hors norme »…

Ces mots sont sortis de ma bouche lorsque les deux coureurs Sky étaient dans le groupe des 5 coureurs de tête. Lorsque Froome embraye alors que Contador a une petite baisse de régime, là je me dis qu’il est réellement très fort de placer un démarrage comme ça cet instant.

Le « problème », c’est que le démarrage a duré environ 5km !

C’est long pour un démarrage et je veux bien que les Sky aient adopté des méthodes d’entraînement dignes des gladiateurs mais comment tenir un rythme aussi élevé dans une telle pente. J’espère que Christopher Froome est propre mais le doute est présent dans mon esprit. J’espère que les vingt prochaines années ne révéleront pas de mauvaises surprises du genre de celles que l’on a connu juste avant la plus belle épreuve sportive du monde derrière les Jeux Olympiques !

Messieurs les professionnels, ne déshonorez pas ce sport et si vous êtes dopés (le mot est lâché), sortez du tour de vous même en prétextant un problème quelconque. Je ne souhaite pas voir le cyclisme pendu haut et court dans une vingtaine d’années à cause d’inconscients qui mettent leur vie en jeu et qui déshonorent les milliers de pratiquants qui souffrent le long de toutes les pentes de la planète !

OK je suis un peu bisounours   Rose

2 réflexions au sujet de « Étape 8 du tour de France »

  1. Perso je ne regarde pratiquement plus le TDF depuis 1998, et même moins depuis 1988 (affaire Delgado), quand ça m’arrive de regarder c’est pour les paysages vus d’avion ou d’hélicoptère, surtout si ce sont des montagnes que je connais.
    Sky a l’air de vouloir jouer la transparence « médicale » , wait and see…….. Après tout ce qu’ils ont fait pour la piste en Grande Bretagne et leurs méthodes pointues, ils ont peut-être réussi à mettre en application pour la route.
    Mais ça donne une course d’une tristesse, avec les oreillettes nous avons des coureurs télécommandés. Où est l’instinct de la course , où est le panache ?

Laisser un commentaire