Étude posturale

Download PDF

etudepostVendredi, après le boulot je suis allé faire une étude posturale là où j’ai acheté mon vélo après avoir roulé quelques kilomètres avec, histoire de se le mettre en main.

A mon arrivée, le rendez-vous n’avait pas été marqué au tableau des choses à réaliser. Oups un loupé !

Je suis toutefois pris en charge.

Nous installons le vélo sur un home trainer. C’est la première fois pour moi et je suis très prudent à chaque fois que je m’installe. Il ne faut pas que je me gaufre sinon j’aurais l’air de quoi ?

Le test commence par un repérage de l’angle naturel de mes pieds par rapport à mes tibias afin de voir le réglage angulaire des cales. Ensuite je passe les chaussures pour un repérage de l’articulation du gros doigt de pied avec le pied afin de déterminer l’engagement de la cale.

Le technicien règle donc les cales par rapport à ses repérages. Là pas trop de problème puisqu’il ne la bouge que d’environ 1mm vers l’arrière de la chaussure afin d’augmenter l’engagement du pied sur la pédale. Après le passe sur le vélo pour confirmer les réglages d’engagement et ensuite d’angle. Le but, un mouvement naturel de la cheville n’occasionnant pas de contraintes sur les articulations des membres inférieurs.

Nous passons ensuite au réglage de la hauteur de selle. Le technicien règle la hauteur de selle par rapport à l’angle formé au niveau de mon genou par le tibia et le fémur. Le but se rapprocher de l’angle dit « idéal » ou « de confort ». Pour ça il utilise un outil spécifique qui facilite bien les choses. Nous y allons progressivement par réglages successifs de la hauteur de selle.

Ensuite nous passons au recul de selle. Un exercice simple a été de lever légèrement les fesses de la selle en tenant du bout des doigts le cintre prêt de la potence et de se rasseoir. Après il suffit de regarder l’endroit où on s’assoit. Si c’est le creux de selle c’est gagné !

Voilà ce que j’ai réalisé vendredi soir.

Ma sortie du dimanche (CR à venir) confirme les réglages car les seules tensions que j’ai pu observer se situent au niveau de la nuque et à partir des 120-130km. Autant dire que je peux mettre ça sur le dos du manque d’entraînement à ces distances…

Content des réglages !

3 réflexions au sujet de « Étude posturale »

    1. Non pas de mesure des membres. Ça m’a étonné.
      Juste un positionnement de base que j’avais effectué (j’avais roulé environ 300km avec le vélo) et surtout un ajustement des paramètres selle, cintre,… en fonction de l’angle entre mon tibia et mon fémur.
      Mais le résultat est surprenant car la sortie d’hier (135km), premières douleur aux cervicales vers les 120km. Par rapport à mes sorties précédentes, chose importante,j’ai beaucoup moins mal au c.l !
      C’est que la position doit être pas mal non ?
      Reste à voir si en enchaînant les sorties des douleurs apparaissent…

  1. Il faut être patient de toute façon, rouler plusieurs fois. Si ça dure il faudra modifier un peu les réglages mais si ça se trouve ça va être top.
    J’ai fait une posturale Cyfac il y a peu, mise à part la hauteur de selle le reste était déjà pas trop mal.
    Par contre j’ai les mesures complètes et de ma personne Wink et du cadre qu’il me faudrait dans l’absolue.

    Fred

Laisser un commentaire