Gros passage à vide

Download PDF

offCela fait maintenant quelques temps (quasiment un mois) que les forces me manquent. Je ne suis pas bien dans la tête et la forme est loin.

Est-ce de l’épuisement, une grosse fatigue, un trop plein de tout ????

Et comme « par hasard », les articles sur le blog se sont fait plus espacés.

Ce que je peux dire c’est qu’à cet instant, ça va un peu mieux. Je viens de passer une journée assez fatigante à élaguer les arbres du jardin et je me sens encore pas trop mal. Normalement demain je vais aller rouler avec ma femme. Le moral revient petit à petit.

Je ne sais pas si ce type de passage est normal après l’été que j’ai passé et avec la reprise du boulot qui n’a pas été toujours facile (comme pour beaucoup d’entre nous).

Une chose est certaine c’est que la quadruple montée du mont Ventoux pour attirer l’attention sur l’association France Parkinson a été si intense qu’elle m’a marqué profondément et qu’il m’a été difficile de m’en détacher. Rouler pour une cause qui me tient à cœur a été la plus intense de mes expériences sportives à ce jour.

J’espère que ça va aller maintenant et pouvoir reprendre l’entraînement pour atteindre des objectifs 2017 qui devraient être à la hauteur de la région où je me trouve : magnifiques !

2 réflexions au sujet de « Gros passage à vide »

  1. Normal de coup de moins bien en fin de saison. Parfois le temps y fait malgré que là où tu es tu peux profiter plus de l’ensoleillement. Alors courage et la réalisation de l’objectif, Est-ce important? Bon le déménagement a dû te pomper une bonne partie de ton énergie. Moi je crois que tu vas refaire surface, surtout à ton âge. Et puis pense que tu as toute ta petite famille autour de toi.

    1. Merci JP. Tes mots me réconfortent et rassurent. C’est une période où je suis un peu court comme à mon habitude. J’aimerais bien ne plus ressentir cet état de fatigue (physique et psychologique) mais il semble que ça soit impossible. Il semble que je sois « programmé » comme ça physiologiquement.
      Mais ça veut aussi dire que la saison a été bonne et que j’ai passé un peu d’énergie dans divers projets.
      A n’en pas douter les 4 ascensions du mont Ventoux furent un moment que je n’oublierai jamais : extraordinaire d’émotions !
      Aujourd’hui, l’entrainement a repris avec une sortie en compagnie de ma femme. C’est cool de partager ça.
      Un ou deux gros objectifs l’année prochaine et la préparation devra être au top… Wink

Laisser un commentaire