Le vélo comme échappatoire

Download PDF

veloailesJe sais pas vous, mais il y a des jours où le vélo me manque.

Lorsque je roule, tous les soucis s’évaporent et mettent un bon moment avant de réapparaître. Cela me fait un bien fou. Ça me calme, me donne de la bonne fatigue (physique), me fait faire de l’exercice,…

Les bienfaits se comptent par dizaines, aucun doutes !

Aujourd’hui au boulot, j’ai rencontré quelques difficultés comme chacun peut en rencontrer. Malheureusement je n’ai pas pu rouler ce soir et je suis remonté comme une pendule. Je vais mettre un moment avant de me calmer alors que si j’avais pu rouler, je pense que 30 minutes auraient suffi pour rétablir tous cela.

Tout cela pour dire que j’aime le vélo non seulement parce que c’est un sport plaisant qui exige beaucoup du cycliste. Mais aujourd’hui je viens de découvrir que le vélo m’aide à supporter cette vie professionnelle toujours plus exigeante, toujours plus stressante qui n’en finit pas de s’attaquer à notre espérance de vie…

A l’heure où on parle de repousser la retraite, il va falloir faire plus de sport afin de pouvoir bénéficier de la retraite si nous en avons une (oups je m’égare) !

Bref, faites du vélo, c’est bon pour vous, c’est bon pour la planète et en plus  mais c’est pas bon pour notre système de retraite Wink !

PS : peut-être que ce ne sera pas bon pour l’état si les projets évoqués sur le net voient le jour.

2 réflexions sur « Le vélo comme échappatoire »

  1. hé si ça existe un jour cette indemnité kilométrique, je vais m’empresser de déménager… pour m’éloigner du bureau ! et fini le télétravail Smile

Laisser un commentaire