Les giratoires, une grande histoire…

Download PDF

J’ai déjà relayé ici mon mécontentement sur la conduite de certains automobilistes. Comme beaucoup de cyclistes (je ne parle pas des cyclistes occasionnels mais des cyclistes qui font des milliers de kilomètres par an) j’ai été “victime” d’une chose incroyable : des automobilistes qui ne savent pas prendre un sens giratoire !

Je dis incroyable car vu le nombre de sens giratoires dans chacune de nos villes, c’est réellement incroyable !!!

Alors c’est très simple, il faut suivre les indications du petit dessin ci-dessous :

Pour ceux qui aiment les vidéos, j’ai trouvé ça sous Youtube :

Et maintenant quelle est la place du cycliste et/ou de tout deux roues dans tout ça ?

Et bien c’est celle de tout véhicule !

Les 4 roues ou plus doivent respecter ces usagers de la route comme tous les autres. Chacun doit respecter sa voie de circulation. Malheureusement combien de fois j’ai failli me retrouver sur le trottoir en sortie de sens giratoire parce qu’une automobile m’a serré en coupant son virage de sortie ? Je ne compte plus…

Ensuite, si le sens giratoire comporte une piste cyclable, il suffit d’appliquer les règles de circulations normales. Vous voulez sortir du sens giratoire alors qu’un cycliste est sur la bande cyclable…

Pour sortir du sens giratoire vous coupez la bande cyclable, la priorité à droite s’applique. Dans ce cas, vous devez attendre que le cycliste passe puis sortir à votre tour. C’est simple, c’est la sécurité et ce n’est absolument pas mis en pratique dans la vrai vie…

Alors maintenant voici ce que risque théoriquement un conducteur ne respectant pas cette règle de priorité (contravention de classe 4) :

  • Perte de 4 points sur le permis de conduire
  • 135 € d’amende

Vous connaissez beaucoup de conducteurs qui ont déjà été verbalisés ?

Par contre, je connais énormément de cyclistes qui ont failli y laisser leur vie…

Alors s’il vous plaît, respecter au maximum la réglementation lorsque vous enfourchez vos vélos ou tout simplement lorsque vous prenez la route. Cela évitera un drame et bien des larmes…

Amis cyclistes, amis motards ride safe and enjoy your ride Wink !

2 réflexions sur « Les giratoires, une grande histoire… »

  1. comme je te comprends Laurent mais pour l’instant, j’avoue que je n’en ai pas été victime mais il est vrai que souvent les automobilistes forcent le passage. Et cette relation cycliste/automobiliste est presque un combat de tous les jours. Mais il est bon de redire les règles. Pourtant seront-elles lues?

    1. J’espère que ces règles seront lues et surtout appliquées.
      Même si c’est par hasard que quelqu’un tombe sur le blog, qu’il lise l’article et applique les règles de circulation. C’est mon souhait et ça peut sauver des vies.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.