Motivation où es-tu ?

Download PDF

bilanJuste un petit billet pour donner des nouvelles depuis la superbe épreuve de l’Ariégeoise.

Cela fait maintenant environ 2 semaines que cette épreuve est passée et comme à mon habitude j’ai une baisse de motivation.

D’après mes lectures cela semble normal sur le plan sportif.

D’autant plus que ces derniers temps, ma motivation et mon énergie sont plutôt tournées vers ma vie extra-sportive. Comme tous les cyclistes de mon niveau (ceux quine gagnent pas leur vie grâce au sport), je dois composer pour obtenir un équilibre entre ma vie professionnelle, ma vie familiale et ma vie sportive.

Je m’accorde donc une “pause cycliste” (même si je continue de rouler) en attendant de voir la suite.

Comme le dit l’expression : “ce qui ne me tue pas me rend plus fort”.

Pour moi, c’est donc une période creuse sur le plan sportif où je prends les événements les uns après les autres. J’espère revenir à l’entraînement en pleine forme avec une plus grosse connaissance de moi-même.

2 réflexions sur « Motivation où es-tu ? »

  1. Rien d’anormal. La dranaline est toujours concentré avant une épreuve et après on est un peu dans le creux de la vague. Et pense que tu ne peux pas être partout. Le vélo doit être du plaisir et un moyen de défoulement. Donc la vitesse a-t-elle de l’importance?

    1. Salut JP,
      Encore une réponse qui montre ton recul sur les choses. On appelle ça l’expérience non ?
      Ce blog est une sorte de journal où je note mon expérience, mes impressions et ce type d’article en fait partie.
      Concernant la vitesse, non cela n’a pas d’importance que ce soit sur la route ou dans la vie.
      La seule chose qui compte être en bonne santé, heureux dans sa vie et prendre du plaisir quand c’est possible quelque soit notre activité.

Laisser un commentaire