Nettoyage roue MAVIC KSYRIUM SL

Download PDF

DSCN0718Depuis quelques temps j’avais un petit bruit au niveau de ma roue arrière (je l’avais même noté dans mon article).

La première observation montrait qu’il y avait un petit jeu au niveau du corps de roue libre.

J’ai donc décidé de tout démonter, nettoyer et remonter.

C’était la première fois que je démontais une roue MAVIC KSYRIUM SL. J’ai donc bien étudié la documentation avant de réaliser l’opération puis je me suis jeté à l’eau.

Comme c’était la première fois que je faisais l’opération, je n’ai pas pris de photo (promis la prochaine fois je ferai un tutoriel). Je n’aimerais pas induire en erreur qui que ce soit car il s’agit de matériel onéreux et il serait dommage que le matériel d’un lecteur soit abîmé dans le cas où je me serais trompé. Si mon matériel est abîmé je n’aurais qu’à m’en prendre à moi-même mais quand il s’agit du votre je prends des précautions. D’ailleurs à ce sujet, les conseils mécaniques que je donne dans le blog ne sont que des conseils d’amateur et la manière dont je m’y prends pour entretenir mon matériel n’est peut-être pas celle qu’un professionnel emploierait. Il faut donc prendre soin de bien me lire mais surtout de bien lire la documentation des constructeurs de vos matériels et suivre leurs conseils. En cas de doute, contactez votre vélociste préféré Wink !

Après nettoyage et remontage, le jeu au niveau du corps de roue libre a disparu (du moins ce que j’avais constaté en poussant la cassette à la main le décalage de moins d’un millimètre a disparu).

Le soir même de l’opération je suis allé tester le matériel. Au début de ma petite sortie (22km) le bruit était toujours présent. Je me suis dit que j’avais fait ça pour rien. Après quelques kilomètres et deux passages à PMA (Puissance Maximale Aérobie) le bruit a disparu. Pour savoir si cela va tenir il va me falloir encore quelques kilomètres (qui ne devraient plus trop tarder) mais c’est encourageant même si je reste un peu perplexe sur les bruits du début.

Le sur-lendemain, je pars pour une balade de 150km environ (article à venir). Le bruit est présent dès les débuts. Moins fort qu’avant mais présent !

Il ne me quittera plus jusqu’à la fin.

Ma balade me conduit jusqu’à Bédoin (vous vous doutez un peu de la raison  Wink ). Sur les coups de midi en recherchant un snack pour manger, je passe devant le vélociste de Bédoin. J’en profite donc pour demander s’il peut me faire un diagnostique rapide.

Pas de problème, pour le diagnostique (merci à lui). Par contre le résultat, auquel je m’attendais, est sans appel : il faut changer le corps de roue libre.

Je ne peux lui laisser mon vélo et il ne peut pas me faire la réparation le jour même. Je décide donc de prendre l’information et reporter la réparation (elle peut attendre mais il ne faut pas forcer).

J’abandonne donc mon idée de monter sur le géant de Provence pour la première fois de l’année et repars sur Vaison la Romaine pour rentrer de la balade (ouf, j’étais pas certain d’arriver en haut  Sweat ).

Je suis content car mon diagnostique était bon et je m’améliore en mécanique. J’arrive à diagnostiquer et réparer de plus en plus de choses.

Lorsque le matériel neuf sera commandé, je profiterai de la réparation pour prendre quelques photos et rédiger un article sur ce type de réparation. Peut-être que ça intéressera quelques cyclistes.

Bonne route à tous.

Laisser un commentaire