OpenStreetMap pour Garmin

Download PDF

Carte1Je pense que pas mal d’entre-vous a déjà entendu parlé du projet de cartographie OpenStreetMap. Pour ceux qui ne connaissent pas, OpenStreetMap est un projet communautaire visant à fournir des données géographiques (des cartes quoi !) qui soient accessibles librement (sans payer). Pour ce faire, OpenStreetMap demande à chacun de participer afin d’améliorer continuellement la qualité des données, du projet,… Bref, c’est un effort communautaire qui profite à tous et qui coûte peu à chacun. Un beau projet vous ne trouvez pas ?

Avant de réellement commencer, je vais dresser un petit état des lieux de mon matériel informatique. J’utilise un ordinateur portable DELL fonctionnant sous GNU/Linux Debian. je ne disposerai donc pas des logiciels sous Windows qui doivent vous permettre de faire à peu près la même chose de manière beaucoup plus graphique. Je signale quand même l’existence du logiciel JOSM qui permet d’accéder autrement aux différentes cartes OpenStreetMap (OSM pour les initiés Wink ).

Pour ma part, j’utilise les outils ‘mkgmap’ (un package Debian) qui a l’air de fonctionner correctement. Il faut noter que mkgmap ne fonctionne (chez moi) qu’avec JAVA 1.7. Impossible de le faire fonctionner avec JAVA 1.6…

Pour les téléchargements, j’utilise ‘wget’ qui est largement plus rapide que mon navigateur (Chrome pour ne pas le nommer).

Il existe deux manières différentes d’utiliser OpenStreetMap (du moins c’est ce que j’ai découverts mais il peut y en avoir d’autres) :

  • soit on désire se faire une carte personnelle
  • soit on veut utiliser une carte précalculée

Il existe un site sur lequel il est possible de trouver un fichier (une carte) directement (ou presque) utilisable. En effet il s’agit d’un fichier compressé au format ZIP qui est disponible à l’adresse suivante : http://garmin.openstreetmap.fr/garmin-lann/gmapsupp.img.zip

Il s’agit d’une carte directement utilisable avec votre Garmin. Pour se faire, il vous faut simplement décompresser le fichier ZIP et copier le fichier résultant (gmapsupp.img) dans le répertoire Garmin. Pour ma part, j’ai une carte micro SD additionnelle. J’ai donc sauvegardé sur mon PC le fichier s’y trouvant à l’origine (on ne sait jamais) et ensuite j’ai copié le nouveau fichier à sa place. Et hop le tour est joué !

J’ai testé cette méthode (utilisation du fichier précalculé) et ça fonctionne bien. Il me reste toutefois à tester la fonction de guidage (pour aller quelque part). Je vous tiendrai au courant du résultat de ces tests dans un article ultérieur.

Je suis actuellement en train de tester la création d’une carte personnelle. Cette option me parait très intéressante, car elle permet de se concentrer sur une zone plus restreinte et donc au moins obtenir un fichier qui devrait être moins volumineux.

Je suis actuellement en train de télécharger le fichier d’extension OSM correspondant à la France entière afin de réaliser le calcul de la carte avec mkgmap. Cela prend énormément de temps de télécharger ce fichier. Je crains le pire concernant le temps de calcul de la carte. Mais bon je dois faire le test afin de me faire une idée précise et surtout valider la procédure afin de pouvoir la refaire au besoin. Cela pourrait m’être utile dans le cas de voyages à l’étranger par exemple. Je vous tiendrai aussi au courant du résultat de mes tests de création d’une carte et notamment du temps passé pour la créer.

La conclusion de mes tests, c’est que les cartes issues d’OpenStreetMap sont utilisables avec les matériels Garmin. Pour les personnaliser, il y a un peu de travail et surtout la prise en main d’outils dont l’utilisation ne se révèle pas aussi intuitive que je l’aurais pensé. Par contre les gains potentiels sont énormes étant donné l’état d’avancement du projet OpenStreetMap (il couvre une bonne partie de la planète). Au cours de mes lectures j’ai cru comprendre qu’il était aussi possible d’utiliser les autres projets de cartographie collaborative du type OpenCycleMap, FranceTopo,… Bref, un gros tas de cartes en libre accès et en plus nos pérégrinations peuvent servir à compléter la carte mondiale. Donc il y a tous les arguments pour participer au projet et apporter sa pierre à l’édifice.

Si vous avez des retours d’expérience, des suggestions, des remarques laisser un commentaire.

5 réflexions au sujet de « OpenStreetMap pour Garmin »

  1. Connaissez-vous le site de Lambertus, http://garmin.openstreetmap.nl ? (Un site en anglais, créé par un néerlandais….) En effet il permet de sélectionner plusieurs régions géographiques de OpenStreetMap pour en faire une carte personnalisée, sans besoin d’utiliser des outils peu abordables à la ligne de commande. Si on choisit la version « Routable Bicycle (Openfietsmap Lite) », la fonction du guidage est optimisée pour le vélo (en principe ; je ne l’ai pas testée). On peut aussi télécharger une version pour l’Europe avec les courbes de niveau (25 m) sur le site de Openfietsmap.

    1. Bonsoir,
      Merci pour ces informations qui ravirons pas mal d’utilisateurs de matériel Garmin.
      Je note les références et irai faire un tour sur les sites pour tester.
      Encore merci et bonne route

  2. J’ai utilisé les services de créations de map via http://garmin.openstreetmap.nl/ et ça marche très bien autant pour la navigation.

    Le seul gros problème c’est qu’on ne peut chercher d’adresse via les maps générées par OSM !!! Ce n’est tout simplement pas supporté… c’est en fait ce que mes recherches semblent démontrer…. des avis contraires ?

    1. d’ailleurs… je quitte dans 2 jours le québec avec ma copine pour une expédition en tandem en Provence et un de nos objectifs sera le Ventoux ! J’ai un Garmin que je viens d’équiper en maps OSM !

      1. Bonjour Fred,
        Bel objectif que le Ventoux.
        renseigne toi bien sur les routes ouvertes aux cyclistes car il me semble bien que la route de Malaucène ne mène pas jusqu’en au car elle est pleine de neige. La route de Bédouin est peut-être praticable mais c’est à confirmer…
        Une fois que tu seras sur la route du sommet, impossible de se perdre, il suffit de suivre la route (ça demande un peu d’effort mais que c’est bon).
        Bonne route en Provence et « Enjoy the Mont Ventoux » (la plus belle des montées sur terre Wink ).
        Laurent.

Laisser un commentaire