Première sortie avec le Cannondale SuperSix EVO

Download PDF

20130608_151942C’est aujourd’hui que j’ai roulé la première fois avec ma nouvelle monture, un Cannondale SuperSix EVO tout neuf (maintenant il ne l’est plus  Cry).

La première sensation lorsque je suis monté sur la selle, c’est que tourner les jambes n’est pas aussi facile qu’avec mon GIANT SCR2. J’ai une impression de rigidité certes, mais la sensation principale c’est d’avoir un braquet bien plus grand que ce qui est…

Je pense que c’est la rigidité de l’ensemble (boitier pédalier, pédalier, cadre) qui me donne cette sensation de tirer beaucoup plus gros.

La position sur le vélo est encore à affiner. Pour le moment, seule la hauteur de selle est réellement à mes cotes. Les autres réglages sont « standards » et devront être affinés avec les kilomètres et la prise de sensations.

Autre point positif, la largeur du cintre. Le cintre est 1cm plus large que celui que j’ai sur le GIANT SCR2 et cela me convient parfaitement. Je ne changerai pas celui du GIANT mais cela apporte pas mal de confort en faveur du Cannondale SuperSix EVO.

Concernant la transmission, je ne suis pas déçu par le groupe SRAM Red. C’est le top !

Il est possible de changer très rapidement de vitesse et je suis toujours aussi fan des commandes SRAM avec notamment le « double tap ». J’adore ça !

Je dois déplorer un mauvais réglage de la patte anti-déraillement du dérailleur avant faisant que la chaîne le touchait quand je passais sur le petit plateau. C’est un réglage qu’il va falloir faire car réaliser mon objectif sur la plaque, faut pas rêver quand même !!

Un point faible : la selle. La selle Fisik Antares est un peu rigide. Cela passe pour une utilisation course, par contre pour une utilisation sur les longues distances il va falloir voir. Dans tous les cas, le choix du cuissard sera super important. Lors de cette sortie j’avais un cuissard Décathlon d’entrée de gamme et un peu usé (le premier cuissard que j’ai acheté il y a 4 ans). Je n’ai pas eu mal aux fesses mais le confort n’était pas là. Il va falloir que je teste sur de plus longues distances avec un cuissard de meilleure qualité… (à suivre).

Par contre je suis très surpris des statistiques enregistrées par mon compteur Garmin. En effet, pendant toute la sortie j’ai eu l’impression de ne pas tourner les jambes et d’avoir un braquet digne de ceux utilisés par les pros pour le tour de France (je dois souligner que j’allais pas aussi vite qu’eux Wink). A l’arrivée il apparaît que je suis dans la moyenne de ce que je fais habituellement avec mon GIANT SCR2. Cela parait normal car les deux vélos sont équipés des mêmes braquets. Comme quoi il faut se méfier des sensations même si ce sont de bons indicateurs. Cela ne doit rester que des indicateurs…

En chiffres

  • Distance : 47km
  • Durée : 1h29
  • Cadence moyenne de pédalage : 80tpm
  • Cadence maximale de pédalage : 112tpm
  • Fréquence cardiaque moyenne : 153bpm (80.95% de ma FCmax)
  • Fréquence cardiaque maximale : 179bpm (94.71% de ma FCmax)
  • Dénivelé : 196m

2 réflexions au sujet de « Première sortie avec le Cannondale SuperSix EVO »

  1. Garmin ne propose pas les unités en Km et m..
    La pub c’est bien mais un boitier en BB30 sera rigide , qui dit rigide dit force pour mettre le vélo dans sa place de  » réactivité  » ou d’utilisation.
    Smile Smile

    1. Bonjour Vincent,
      Concernant le compteur Garmin, c’est de la vitesse de rotation des jambes dont je parle. Quand je parle de moyenne c’est le nombre de tours par minute. A moins que j’ai loupé quelque chose…
      Sinon, je ne fais pas de pub, c’est juste que j’ai un peu remarqué que le blog est référencé par rapport à son contenu et que citer des marque fait monter dans les liens d’un fameux moteur de recherche Wink
      Oui le BB30 est rigide et ne pardonne pas grand chose. C’est aussi une bonne motivation pour bosser plus et arriver à augmenter ma puissance même si c’est pas gagné.
      Je ne pouvais réellement pas investir dans les vélo titane MECACOTE (pub). C’était réellement hors de mon budget avec l’équipe que je désirais. On ne sait jamais lorsque je remplacerai le Cannondale, ma situation personnelle me permettra peut-être d’investir dans quelque chose qui de toute façon me tient à cœur : le titane. En plus ce sera pour mes 50ans. J’apprécierai peut-être le titane à sa juste valeur Wink.

Laisser un commentaire