Préparation pour Noël

Download PDF

Et oui noël, ça se prépare !

Ce mardi 23 décembre 2014, un froid de canard le matin avec de la gelée blanche. Je décide de ne pas sortir le matin (et oui c’est noël et je suis un peu fainéant…). Par contre l’après-midi nous décidons de faire une petite virée aux alentour de la maison avec ma femme.

Ça commence fort (comme d’habitude ici) avec la petite montée à la sortie de la maison. Ce qu’il faut se dire c’est que tout ce qui est monté sera à descendre un jour Wink

Nous nous dirigeons sur Buisson mais nous bifurquons sur Mirabel-aux-Baronnies. La route est plate, le soleil est présent et peu de voiture même si les quelques véhicules passants sont largement au dessus des vitesses indiquées par les panneaux. Je rappelle aux automobilistes que lorsqu’on est en agglomération (ça marche aussi pour les villages) c’est 50km/h maximum…

Nous en profitons
Nous en profitons

Nous reprenons un bout de la D94 (Nyons-Valréas) pour rejoindre Vinsobres. Je dirais que nous y sommes obligés mais bon c’est pas le top et les véhicules roulent vite et prêt de nous. La prudence a été de mise sur ce petit tronçon que je ne recommande à personne. Nous attaquons la montée sur Vinsobres. Élodie peine alors que j’ai le temps d’admirer le paysage. C’est cool pour moi et j’en profite pour l’encourager. Elle découvre l’intérieur de Vinsobres alors qu’elle a vécu là pendant … (je garderai le silence sur ce point vous comprendrez car les femmes n’aiment pas trop parler de ces choses là Wink ).

Nous montons au rythme d’Élodie. Je lui demande de ne pas faire monter les pulsations afin qu’elle travaille les “fondations de la maison”. L’intensité viendra lorsqu’elle aura un peu plus de pratique même si je pense qu’il faudra qu’elle en introduise un peu d’ici fin février.

La balade est très belle. Nous avons droit au mont Ventoux au loin dans la brume.

Mont Ventoux

Nous en profitons pour immortaliser le moment avec un truc à la mode : le selfie

Montée de Vinsobres

Ça c’est le vélo comme je l’aime même si les températures ne sont pas celles de l’été nous étions réellement bien dans cette montée au soleil.

Passé le point haut (le “col” de Vinsobres), nous roulons au soleil sur la crête jusqu’à redescendre dans un vallon. Là il fait un peu moins chaud et nous accueillons la montée de la Carne avec soulagement pour moi (et oui je vais me réchauffer) mais Élodie est fatiguée et est donc un peu moins enthousiaste. Elle “s’arrache” vraiment pour faire cette dernière montée, elle se fait mal et elle passe. Je suis très fière d’elle et de ce qu’elle vient de faire. Il reste à descendre sans encombre en restant lucide.

Aucun problème pour nous, nous arrivons sans encombre à Visan où le soleil descend à l’horizon et laisse de grands passages dans l’ombre où la fraîcheur commence à tomber.

Une bien belle sortie pour nous deux. Un moment partagé où Élodie s’est dépassée et où j’ai pu récupérer.

Bref, un très bon moment de vélo en famille !

Le parcours

Laisser un commentaire