Reconnaissance de GFNY Ventoux – première partie de la cyclo

Download PDF

Ce samedi 12 novembre 2016, nous sommes allés faire une petite reconnaissance du parcours de la GFNY ventoux qui aura lieu le 25 juin 2017. Quand je dis nous, c’est que j’y suis allé avec ma femme car elle s’est engagée sur le parcours de 78km. Ce sera sa première cyclosportive, ça se salue et s’encourage Wink !

Le départ s’effectue depuis Vaison la Romaine. Et oui, je sacrifie à mon habitude. J’ai pris la voiture et ne pars pas de mon lieu de résidence. Une sortie vélo avec madame, ça les vaut bien non ? Wink

Nous partons donc à 7h50 de Vaison (température de 5°C avec un vent qui pique) en direction de Puyméras puis Faucon. Je sens que ça monte mais ça passe bien mieux que dans mes souvenir. Je crois que j’ai progressé depuis la dernière fois que je suis passé ici…

Faucon
Une fois Mollans-sur-Ouvèze passé, il faut maintenant s’atteler au col de Veaux. Ce col n’est pas bien haut (386m) mais il est usant. Je ne me fais pas de soucis en ce qui me concerne mais pour ma femme, je sais que ce passage sera délicat le jour J. Non pas qu’elle ne pourra pas y monter (pour ça, ça ira) mais surtout il faut qu’elle monte sans laisser trop de forces. En haut, je m’aperçois que ça va. Elle a bien géré sa montée sans trop entamer ses forces. C’est cool, elle progresse énormément et vite.

La descente est très fraîche et la sueur a mouillé les vêtements. J’essaie de ne pas prendre froid et de profite à fond de tous les rayons du soleil qui tend à disparaître derrière un voile nuageux.

Ensuite nous déroulons jusqu’à un kilomètre de Brantes. En effet, pour arriver à Brantes, il faut bien monter et en plus ça continue jusqu’au col des aires culminant à 648m. Nous effectuons la montée au train même si je pars un peu au pied de la montée puis fais demi-tour et rejoins ma femme (faire le labrador Wink ). Le soleil disparaît complètement et la température ressentie descend énormément d’autant plus que le vent s’intensifie. La descente sur Savoillan est difficile et je compte énormément sur la montée sur Montbrun-les-bains puis Aurel pour nous réchauffer avec une bonne tasse de café ou de chocolat au relais du mont Ventoux. Nous arrivons bien à Aurel et nous trouvons bien le relais mais pas de bol, il est fermé…

Heureusement nous trouvons les toilettes publiques et le soleil se montre. Il ne reste plus qu’à se mettre à l’abri du vent et manger un bout en se réchauffant un peu puis reprendre la route en sens inverse.

La descente depuis Aurel se fait vent de face. Un vent glacial qui nous gel sur les pédales (au moins on ne tombera pas du vélo Wink ) !

Nous évitons le col des aires en prenant la direction de Savoillan. Ce qui nous fait du bien c’est de descendre et surtout le soleil qui sort de derrière la couverture nuageuse. Ces conditions nous permettent de nous refaire une santé avant la remontée sur le col de Veaux. Là, c’est plus difficile pour ma femme qui flirte à ce moment là avec la distance la plus grande qu’elle n’a jamais faite. Un arrêt récupération s’impose pour finir la sortir dans de bonnes conditions.

Col de Veaux - arrêt

Nous reprenons ensuite notre route sous le soleil. En bas du col de Veaux nous prenons la direction de Faucon puis nous rentrons à Vaison-la-romaine. Une fois à la voiture, ma femme signe le plus long parcours de sa vie vélocipédique avec un 90km pas si facile que ça (le dénivelé).

Content d’avoir partagé ce moment avec elle en reconnaissance de la première partie de la cyclosportive du 25 juin 2017 (GFNY Ventoux).

Le parcours (en ayant fait le labrador Wink )

2 réflexions sur « Reconnaissance de GFNY Ventoux – première partie de la cyclo »

  1. Bravo à tous les deux mais ta reconnaissance est un peu précoce, non? L’essentiel, c’était de vous mettre ce parcours dans votre tête. Mais vous aurez encore plein d’autres occasions. Et pour ton épouse, il faut qu’elle s’habitue à cette distance. Bravo à elle aussi.

    1. Merci JP.
      Non c’est juste pour voir la route, le dénivelé,…
      il y aura certainement une autre reconnaissance un peu avant l’épreuve mais je me souvenais parfaitement de la route alors que je l’avais faite en 2012-2013…

Laisser un commentaire