Remise en forme après mon mini burn-out pro

Download PDF

DCIM100GOPROPar avance désolé pour le vocabulaire mais au moins c’est clair !

Cette semaine ça n’a pas été très très bonne. Un burn-out professionnel le mardi soir et un arrêt maladie le mercredi. Je n’ai jamais été aussi énervé de ma vie. Je n’étais plus assez lucide pour travailler, rouler ou faire quoi que ce soit. Putain, j’étais mal !

Je n’avais pas la force (physique et mentale) pour monter sur le vélo. J’arrivais à peine à aller chercher les filles à l’école avec la voiture. J’ai passé une heure ou deux assis devant la porte d’entrée de la maison sans même me rendre compte du temps qui passait… Bref, mal mal mal…

Ce matin je me suis mis un coup de pied au cul et je suis monté sur le vélo. L’envie, n’était pas présente mais la tête n’allait plus contre, alors je me suis habillé et je suis parti. Pas de parcours défini, pas d’objectif. Rien d’autre que l’envie de retrouver des sensations de vie, des sensations de bonheur sur deux roues,…

Les premiers kilomètres furent “difficiles”. Pas de motivation mais les jambes répondaient plus ou moins. Après une dizaine de kilomètres, ça va mieux et l’esprit se libère. Les jambes tournent de mieux en mieux et la vitesse s’en ressent. Je me laisse guider par mon inspiration. La découverte de nouvelles routes, nouveaux horizons, le plaisir de sentir le soleil levant réchauffer ma peau, le plaisir d’entre l’eau des ruisseaux à chaque pont,…

Cela me rappelle mes sorties dans le Beaujolais où la seule chose qui me guidait était le plaisir. Le plaisir d’évoluer dans la nature, être à l’écoute de mon environnement, de moi-même,…

Au moment où j’écris cet article, un reportage à la télé. Un truc qui s’appelle 13h15 le dimanche. Mais qu’ils sont cons tous ces politiques. Avec ce que j’ai vécu en fin de semaine dernière, la redécouverte de mon environnement et de moi-même ce matin, la perception que j’ai de leur discours est toute autre. Leur discours sonne faux, leur soi-disant intérêt pour les autres sonne faux,… Ce retour aux sources du vélo après un craquage complet m’ouvre les yeux et me sors de mon “sommeil”. Putain la vie c’est autre chose. L’Ukraine, la crise économique, et tous ces trucs qu’on nous jette à la gueule tous les jours ne sont que des trucs fabriqués de toute pièces ou montés en épingle par une presse bien pensante pour nous manipuler… Heureusement le sport, le vélo libère l’esprit et tout apparaît clairement (ou presque).

L’important c’est vivre pleinement le moment présent avec ceux qu’on aime !

Pourquoi l’homme est-il aussi con et veut toujours prendre chez l’autre ce qu’il n’a pas le courage d’obtenir par son travail, son acharnement et sa sueur ?

Le vélo apporte tout ça et est un bonne école de la vie, la vrai !

C’est donc une sortie vélo libératrice me rapprochant des fondamentaux que j’ai effectuée ce matin. Pas de chrono, de cardio, d’odomètre,… rien que la nature et moi et ça fait du bien !

Il en faudra bien d’autres (sorties) avant que tout ce j’ai vécu au boulot ne disparaisse au fond de ma mémoire et soit classé dans la case “passé”. Mais que ce bol d’oxygène est salvateur. Ça fait du bien !

Vive le vélo, vive la vie (la vrai) et merci à ma famille qui m’a soutenu et continue à le faire, merci à vous qui lisez mon blog, merci à cette nature si belle et parfois si dure aussi. Je dis merde à notre société aussi fausse, hypocrite et surtout inhumaine soit-elle !

J’espère que mon état global va s’améliorer (on est quand même à deux semaine d’un des mes objectifs, faut pas déconner tout de même Wink ) et à bientôt sur les routes (pour ceux que je croiserai).

Pour une fois, je ne mettrai pas les données chiffrées de la sortie (même si elles ne sont pas si mauvaises que ça) car là n’était pas le but (vous l’aurez compris) !

La carte de la sortie

Les liens internet vers la sortie

Et finalement l’important les photos

DCIM100GOPRO

 

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRODCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO
Pour ceux qui pensent à autre chose que le vélo, la région fait aussi des grands crus !
DCIM100GOPRO
Elle est pas belle la vie Wink !

DCIM100GOPRODCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO
Plein de pollen sur les bords des routes. C’est tout jaune !
DCIM100GOPRO
Résultat de la sortie sur le compteur… Tout jaune !

 

4 réflexions sur « Remise en forme après mon mini burn-out pro »

  1. pas drôle de laisser un commentaire… sur cet article

    Alors ce sera un message de soutien… Un boulot, on peut prétendre en avoir un autre… Une vie c’est impossible d’en avoir une seconde… Alors gaffe à toi l’ami. Ils nous usent au boulot (même si on est volontaire pour être usé) et ensuite on se rend compte des dégâts.

    Courage Laurent et profite de toi, du vélo, de ta famille, dans l’ordre que tu veux Wink

    1. Merci Christophe,
      Cet incident m’a changé (à jamais je pense).
      Je retrouve la joie, l’émerveillement de mes débuts en vélo. Je fais attention aux rayons du soleil qui viennent réchauffer ma peau le matin en allant au boulot,…
      La famille était un priorité mais cette priorité a encore été relevée par cet événement. Le bien-être des miens, le mien et de ceux qui m’entoure est quelque chose qui est encore plus important pour moi aujourd’hui. Le boulot, la pression, répondre aux mails, les délais,… c’est bien mais je m’en fout de plus en plus. Je fais mon taf comme je le peux, du mieux que je peux et après on verra…
      C’est quand même grave d’en arriver là pour se rendre compte d’une évidence !
      Encore merci et j’espère que ça va bien pour toi.
      Bonne route.
      Laurent

  2. Bon courage à toi. Je suis moi aussi passé par là il y a quelques années. Burn Out, dépression….jusqu’à ce que je quitte mon boulot.
    J’ai créé ma boîte, ça n’a pas marché, je me suis fait embaucher dans une entreprise de vélo…et ça a recommencé. Pas jusqu’au burn-out, mais pressé comme un citron, des heures à n’en plus finir…

    Aujourd’hui, je gagne beaucoup moins bien ma vie, mais pas de pression et je vis (presque) de ma passion. Et ça, ça n’a pas de prix.

    Bon courage et n’hésites pas à te faire aider par des spécialistes si besoin !

    1. Salut Guillaume,
      Merci pour ton soutien.
      C’est vrai que j’ai regardé du côté vélo pour me reconvertir mais il faut dire que les salaires ne me permettent pas de soutenir la vie familiale (notamment le prêt maison). J’ai donc abandonné le projet…
      En plus je n’ai pas les contacts dans le milieu, donc pas simple. Il faut bien manger, se loger,…
      Heureusement il y a la famille et le sport.
      Au bout d’une semaine ça va mieux et mon craquage a fait prendre conscience à pas mal de gens de la situation. Tout le monde s’est calmé mais jusqu’à quand ???
      Donc pour le moment je me replie sur les fondamentaux : famille, sport et nature. Bref ressentir la vie et le vivre pleinement et oublier le reste.
      Encore merci et bonne soirée

Laisser un commentaire