Reprise après maladie

Download PDF

La semaine dernière ça n’allait pas bien, j’ai donc annulé mon entraînement pour me reposer. Malgré ça, je suis tombé malade pendant le weekend dernier et j’ai dû annuler toute activité physique.
Maintenant, ça va mieux. Je tousse toujours mais j’ai plus de forces et je peux respirer correctement.
J’ai donc décidé de reprendre l’entraînement doucement. Pas dehors, sur la route, mais sur hometrainer, bien au chaud et surtout un entraînement maîtrisé car il ne faut pas que je me fatigue trop de façon à ce que les microbes ne trouvent pas un organisme trop faible pour reprendre leur place…

J’ai donc opté pour un entraînement de fractionné de force avec introduction d’une pointe d’intensité à la fin de chaque exercice de force. Ça donne un truc du genre :

5*((3min de force + 30sec intensité)+1min récup)

Il s’agit d’un entraînement que j’ai lu je ne sais plus où et que j’ai adapté un peu à mon état de forme actuel.

L’exercice de force se déroule à une cadence de pédalage entre 40 et 50tpm avec une fréquence cardiaque de 75% de ma FCmax au maximum.

L’exercice d’intensité consiste à garder le même développement en augmentant la cadence de pédalage au maximum des possibilités du moment (autant dire que là je n’ai pas tout donné Sweat ).

La récupération s’effectue avec une résistance très réduite et permet de faire baisser le rythme cardiaque et récupérer musculairement.

Je garde donc un entraînement structuré pour travailler encore et encore les qualités de base du cyclisme (Force et Vélocité). Bon je ne suis pas très vaillant mais le but était de reprendre et remettre en pied dans le cycle d’entraînement.

Il faut aussi noter qu’après cette séance, je me sens un peu mieux et que j’espère que mon état va s’améliorer assez vite.

Enfin, malgré une nette diminution de mon kilométrage mensuel (je n’en suis qu’à 16km en décembre), je n’ai pas l’impression de régresser et dès que les températures et surtout les contraintes de temps me le permettront, je validerai (ou pas) mon travail sur de plus grandes distances. Pour moi, les mois de janvier et février doivent me permettre valider mon entraînement ou alors me dire que j’étais dans l’erreur et il sera temps de changer d’entraînement pour rattraper le retard si c’est possible.

L’entraînement

5 réflexions sur « Reprise après maladie »

  1. le kilométrage a tant d’importance pour toi. Remets toi gentiment. Tu auras bien le temps en janvier. Rien n’est perdu et d’ailleurs l’hiver il faut passer du temps à récupérer

    1. Bonjour JP,
      Non le kilométrage n’est pas primordiale pour moi par contre il constituait un bon point de repère en Gironde. Sans dénivelé, il fallait accumuler les kilomètres pour obtenir la forme et passer plus ou moins moins les montagnes.
      Ici, ça sera différent mais oublier les réflexes c’est difficile et même si tous les kilomètres n’ont pas la même valeur à l’entraînement, le volume global reste quand même important non ?
      Bonne fin de weekend.

  2. Etre à l’écoute de son corps, ne pas brûler les étapes, rester focusé sur tes objectifs, être persévérant : tu fais tout çà très bien, cette courte parenthèse sera bientôt un mauvais souvenir, le meilleur est à venir !

    1. Bonjour Thierry,
      Merci. J’essaie d’écouter mon corps et peut-être trop Wink
      Tu en es où de ta préparation ?
      Le hometrainer fonctionne d’après ce que j’ai vu il y a peu de temps Wink
      Bonne fin de weekend

      1. J’ai deux objectifs pour 2016 : continuer à prendre beaucoup de plaisir à chaque sortie, et pour celà je me suis aperçu que le poids est primordial. Depuis que j’ai perdu 4kg, j’ai l’impression que le vélo est plus facile : plus facile d’accélérer, de grimper, de me sentir bien sur mon vélo. Le second est de participer à la vélotoise en août, j’ai adoré ma première participation à cette cyclo cette année et j’ai juste envie de faire mieux ! Donc pour celà gagner ne serait d’un km/h dans les montées serait fantastique ! Bon courage à toi, et bonne fin de week-end

Laisser un commentaire