Reprise des entraînements club

Download PDF

Cannondale supersixCe dimanche la météo est annoncée au beau fixe, le physique commence à répondre (j’ai beaucoup moins mal et j’arrive à freiner correctement). C’est le moment de se rendre au rendez-vous du dimanche matin avec les copains du club.

J’appréhende un peu la reprise car même si j’ai roulé, il me manque pas mal de rythme. Ce qui me rassure un peu c’est que nous devrions nous rendre “rive droite”. Pour les non bordelais, cela veut dire que ça va jouer aux montagnes russes et que j’aurai certainement moins besoin de me cacher dans les roues pour suivre.

C’est donc un départ aux alentours de 8h00 pour un rendez-vous à 8h30. Y’a de la marge mais je préfère rouler un peu avant et passer “par derrière” pour éviter le trafic automobile des papa du dimanche qui vont chercher les croissants avant le réveil de la famille.

A mon arrivée à la médiathèque de La House, je suis surpris de voir que Loic, un nouvel arrivant au club, est déjà là et attend le groupe. Nous faisons connaissance alors que le reste du club arrive. Je ne sais pas si tout le monde a répondu sur le forum (ce n’est pas mon cas, je sais c’est pas bien  No ) mais il y a du monde.

Nos capitaines de route (Bruno et Didier) nous guident sur les routes jusqu’à Langoiran sans trop de difficulté. A Langoiran, nous attaquons par un raidar que je connais pour l’avoir déjà passé et ça râle un peu dans le groupe car pas mal le connaissent. Pour moi ça passe bien et j’adore ça. On enchaîne les bosses et les descentes et j’aime. Ça change du plat et des faux-plats. Je n’ai qu’un petit regret : qu’il n’y ait pas de montée entre 2% et 6% de plus de 2km pour pouvoir encore mieux travailler en côte.

Le temps arrive où il faut rentrer. une dernière bosse et après le plat. Je vais me cacher le plus possible pour pouvoir tenir. Malheureusement pour moi les hommes en forme mettent la manette des gaz en avant. Nous décrochons un peu. 5m, puis 10m et enfin quelques centaines de mètres. Au bout d’un moment, j’essaie de rouler. Je cale le compteur entre 30 et 33km/h et prends la tête du groupe d’attardés. Lorsque je n’arrive plus à mener ce rythme, peu de monde pour tenir le rythme. Je me refais la cerise derrière pendant 5 minutes et reprends la tête. Bref, je me fais mal et ça fait du bien Wink Les hommes de devant lèvent le pied et nous les rejoignons. Nous rentrons tranquillement par un chemin qui est moins vallonné que ceux que j’emprunte habituellement.

Au moment où nous passons Léognan, un bruit bizarre au niveau du dérailleur avant. Je regarde un peu en roulant et j’en déduis que mon pédalier est en train de se desserrer. Un peu après je décide de m’arrêter et prendre le temps de sortir les outils pour serrer la vis. J’arrive à rentrer sans trop forcer. En arrivant à la maison je suis pas mal entamé (pour ne pas dire cramé). Je resserre le pédalier avec la clé adéquat et il y avait besoin.

Au final, ça fait une sortie de 88km en 3h21 et environ 800m de dénivelé. Une belle sortie intense pour ma forme actuelle.

Une réflexion sur « Reprise des entraînements club »

  1. Une reprise c’est une reprise. il ne faut pas s’attendre au miracle. l’essentiel était bien de sentir que la forme revenait. je viens de connaitre cela en solo et c’est bien différent!

Laisser un commentaire