Rétrospective 2015

Download PDF

2015 a commencé le 4 janvier avec une sortie d’entraînement. Oh, rien de bien difficile mais la motivation était là.

Puis les entraînements se sont enchaînés ainsi que le vélotaf. De quoi engranger les kilomètres. En Gironde à cette époque, le dénivelé n’était pas au rendez-vous même si la région sait se faire casse-pattes quand elle le désire. Ce n’est donné à tout le monde d’emmener du braquet dans des faux plats Smile

Il y a de quoi progresser sur les routes de Gironde même si le dénivelé que j’aime tant n’est pas du même genre que dans les Alpes ou les Pyrénées…

Tacx - image sur la boite
Tacx – image sur la boite

Le mois de janvier, c’est aussi celui où ma femme a accepté ce qu’elle refusait jusque là : l’achat d’un hometrainer.

 

Cet investissement commence a être amorti car en ce moment le temps a consacrer à l’entraînement est assez réduit et le fait de pouvoir rouler à la maison facilite les choses Wink .

Il y a aussi une grosse chute qui m’a éloigné du vélo pendant environ 2 semaines.

pinsJusqu’au mois d’avril j’arrive quasiment à caser un entraînement par weekend sauf pendant ma convalescence. Une performance pour moi !

Mais il y a aussi un investissement que je ne regrette pas : les roues Makadamm. Je roule aujourd’hui avec ces roues et j’en suis toujours satisfait.

Sainte croix du mont - A la recherche de la Garonne
Sainte croix du mont – A la recherche de la Garonne

Le mois de mai a été dur. C’est après une énorme sortie avec Greg, que je m’aperçois que je serai juste sur mon objectif (l’Ariégeoise, le grand parcours). Heureusement, Greg m’aide et me montre la voie Wink

Au mois de juin, il y a eu l’objectif de l’année : la Montagnole (le moyen parcours de l’Ariégeoise). Nous n’avons pas terminé au plateau de Beille cette année. Et heureusement car j’ai passé une belle journée (comme d’habitude pour une participation à cette épreuve) mais qu’est-ce que ça a été difficile. Brouillard, humidité, soleil, chaleur et du dénivelé à gogo. Bref, de quoi aimer souffrir mais les conditions météo n’ont pas été très favorables. Donc un moment difficile mais on en redemande Wink

Ensuite, j’ai continué à rouler pour maintenir mon activité physique et prendre du plaisir sur le vélo. Par contre, à partir du mois de septembre/octobre j’ai eu d’autres priorités. Gérer un déménagement, la vente d’une maison,etc n’est chose aisée et il y a des priorités. Une fois tous les aspects logistiques passés, j’ai pu rouler mais moins régulièrement (kilométrage plus long mais moins fréquent).

Le mois d’octobre a été particulièrement beau et j’ai pu réaliser une très belle sortie en reliant Chateauneuf les martigues et Visan. Pas moins de 142km. C’est aussi au mois d’octobre que j’ai découvert leMartigues Sport Cyclisme club de Martigues Sport Cyclisme. Une bien belle première sortie dans une ambiance sympathique.

Et finalement quelques sorties sur la côte bleue pour aller “toucher” la mer et profiter pleinement des conditions météorologiques clémentes en cette fin d’année.

Une fin d’année qui se passe “loin” de la mer dans le Vaucluse, tout proche du Mont Ventoux. Un mont qui ne verra pas mes roues cette année. La fatigue de la fin d’année, le manque d’entraînement ne m’ont pas permis de lui demander de me laisser monter au sommet.

2015 fut donc une année un peu comme les autres (une seule cyclosportive) mais avec une grande diversité de paysage et surtout la prise en contact avec des gens étonnants. Je citerai ici JP (l’expérience et la sagesse de l’ancien), Patrick (l’ultra-cyclisme). j’ai aussi apprécier l’échange avec Laurent lors de l’arrivée de l’Ariégeoise.

Ce fut donc une année pleine avec un peu moins de kilométrage que les années précédentes mais avec beau de plaisir sur le vélo et c’est ça qui importe le plus.

Les objectifs de 2016 sont fixés mais vont-ils pouvoir être tenus ?

Maintenant, il est temps de fêter cette année qui s’achève et celle qui va débuter. Les vœux viendront en leur temps mais surtout il va falloir se remettre à l’entraînement afin d’avoir un corps parfait pour ne pas trop souffrir sur les épreuves prévues.

Fin d'année 2015

3 réflexions sur « Rétrospective 2015 »

  1. Allez c’était tout de même une belle année pour toi avec des hauts et des bas. J’ai connu cela. Notre destin semble se ressembler puisque nous avons décidé de changer d’horizon. Toi plus tôt que moi mais pour moi, ce sera ma dernière demeure car l’âge commence à être là. Je serai plus proche de ma montagne que j’adore et peut-être qu’on se retrouvera un jour sur l’ariégeoise car pour ma part je n’abandonne pas et cette année le beau challenge qui est la montée de Pailhères. Bonne fin d’année avec ta petite famille et n’oublie pas de bien t’en occuper car le temps passe très vite. Amitiés et porte toi bien en cette fin d’année.
    JP

    1. C’était une belle année en effet. La page est tournée et cette année 2015, tout comme nos échanges, me permettront d’en tirer des enseignements pour l’avenir.
      c’est aussi ça le cyclisme. Tirer partie de l’expérience des plus anciens pour essayer d’avancer à son propre rythme.
      Je te souhaite une très bonne nouvelle année 2016 avec un emménagement qui se passe bien et surtout plein de belles balades dans les montagnes que tu aimes tant.
      Fait attention à toi, je tiens à te voir en 2017 sur les pentes Ariégeoises car je pense qu’elles vont me manquer cette année même si je rejoins mon terrain de jeu : la Provence.
      Laurent.

  2. bonne année à toi et aux tiens. Je te raconterai Toulouse et mes belles rencontres prévues. Porte toi ainsi que tout les tiens. Que cette année 2016 soit encore riche en émotions

Laisser un commentaire