Rouler de nuit

Download PDF

En cette période hivernale, je roule souvent de nuit. Le matin et le soir pour les aller-retour au boulot, les quelques sorties le soir,…

Bien souvent je râle après les voitures parce qu’elle ne respectent pas les cyclistes, mais je m’aperçois que certains cyclistes abusent. Ils roulent sans lumière, sans gilet de sécurité,… Bref, tout un tas de points hyper important pour éviter de finir sous les roues d’un véhicule quelconque…

Aujourd’hui je roule essentiellement en milieu urbain. J’ai donc investi dans une équipement assez simple :

  • lampe ultrabeam BBB pour l’avant
  • lampe “Decathlon” de base pour l’arrière
  • gilet de sécurité norme EN 1150 de marque KT2O
  • bracelets réfléchissants acquis lors d’évènements sportifs
  • serre pantalon réfléchissant de base de chez “Decathlon”
  • couvre sac à dos réfléchissant

Quand je dois rouler sur les routes rurales, j’ajoute une frontale de base de chez “Decathlon”. J’avais, il y a quelques temps, des plaques fluo dans mes rayons. Il me semble d’ailleurs que c’est une obligation du code de la route. Le seul problème c’est qu’avec les kilomètres au compteur, et avec le temps, un jour j’ai entendu dans une descente un clac clac et oups, elles avaient disparus… J’avoue que depuis je ne me suis pas renseigné pour les remplacer  Struggle

Après mon déménagement je vais voir comment ça se passe en Gironde. Il me semble qu’il y a pas mal de pistes cyclables, donc moins de risques avec les voitures. Cela ne veut pas dire qu’il faut rouler sans lumière !!!

Il me semble que pour mes trajets domicile-travail je vais devoir passer par une route que certaines personnes m’ont qualifié de “dangereuse”. Je vais donc voir comment ça se passe mais je garde une œil sur certains types d’éclairage comme la PowerLED EVO de SIGMA mais le coût est non négligeable donc je n’investirai que si c’est réellement nécessaire !

3 réflexions sur « Rouler de nuit »

  1. pour l’avant, cherche magic shine vtt sur le net.
    quand je roule de nuit à longchamp, je prends cette lampe qui est extrêmement efficace. et pour cause, rouler en vtt de nuit dans les bois demande un éclairage autrement plus performant que sur la route.
    je l’utilise la plupart du temps en mode intermédiaire. si je la mets au max et que je rattrape un groupe de cyclistes du côté noir, alors ça rate jamais y’en a toujours au moins un qui se retourne en croyant voir arriver une voiture Smile
    y’a plusieurs modèles (dont plusieurs de copie, attention), mais en général, à prix égal c’est toujours beaucoup mieux que les autres marques type sigma par exemple.

    ps : sympa le nouveau fond ventoux/acbb Smile

  2. En vélotaf, j’ai arrêté de bricoler avec de mauvaises lampes et j’ai fini par investir dans une Ixon IQ (Busch & Muller). Moins chère qu’une Sigma Evo mais largement suffisante sur route non éclairée (je l’utilise d’ailleurs le plus souvent en mode intermédiaire). Faisceau large et homogène. Excellent produit.
    Je me suis aussi arrangé pour ne pas avoir un sac sur le dos (je fixe ce dernier sur la tige de selle, système Klick Fix).
    Quant au serre-pantalon Décatlon, il a rapidement lâché. Je me suis du coup procuré un modèle de la marque Fahrer: serre-pantalon large et increvable. Je recommande.

    1. Bonjour,
      Merci pour ce commentaire qui m’éclaire un peu plus sur le matériel. Je vais regarder la matériel en question (lampe Ixon IQ) et essayer de me faire une idée.
      Après une semaine de vélotaf ici, je dois avouer que c’est le terrain idéal de test :
      – zone urbaine,
      – zone rurale (route),
      – traversée de forêt sur piste cyclable,
      – traversée de sentiers.
      Quoi de mieux pour effectuer des tests Wink ?
      Je signale aussi que ma solution de frontale me convient actuellement mais est un peu juste lors dans certains moments.
      En tous cas, je ne l’utiliserais pas si je devais rouler entièrement en forêt sur des sentiers.
      Bon weekend.

Laisser un commentaire