Sortie du samedi 9 mai 2015

Download PDF
Sur la route - Cannondale
Sur la route – Cannondale

Je suis encore dans la préparation de mon objectif et il faut que je fasse du dénivelé.
La chose est difficile dans la région et en plus en ce samedi 9 mai 2015, je n’ai pas envie de quoi que ce soit.
Avec les encouragements de ma femme, je pars sans trop savoir ce que je vais faire. Au fur et à mesure des kilomètres les sensations viennent et le besoin de dénivelé me pousse sur la rive droite.

Je décide de rester dans les parages de Langoiran afin de pouvoir rentrer dès que j’en ai envie et que le plaisir n’est plus là. Je fais donc des petits ronds tant que ça va et dans cet endroit faire des ronds ça veut dire monter-descendre, monter-descendre,…

Une bonne chose pour moi Smile et ma préparation.

Au final je rentre avec 96km au compteur et un peu plus de 800m de dénivelé. Une belle après-midi de vélo sous un ciel couvert mais au chaud comme en témoigne la photo.

Ma pomme version Ariégeoise
Ma pomme version Ariégeoise

Sinon j’en ai aussi profité pour faire quelques images qui bougent, une vidéo je crois. J’en ai sélectionné deux bouts que je vous livre ici.

Sinon le parcours a été celui-là :

2 réflexions sur « Sortie du samedi 9 mai 2015 »

  1. Belle sensation, tes films mais on a l’impression que tu roules à la vitesse d’une voiture. Pour sûr que parfois c’est difficile de trouver du dénivelé. Moi ici en Ariége, je trouve facilement du dénivelé car tu as vu mes deux premières sorties et j’ai pu faire 86kms/1291m de dénivelé et 100kms/1446m et tout cela dans la plaine, comme je dis. Là je vais attaquer sérieusement les grimpettes si le temps le permet.

    1. Salut JP,
      Pour la vitesse, c’est normal ça descend Wink
      J’ai en effet vu tes sorties en Ariège et ça fait envie mais bon j’aurai peut-être l’occasion de faire de la montagne d’ici la fin de l’année (au moins le 27 juin).
      Après ce sera certainement pendant les vacances d’été…
      Les kilomètres s’accumulent et la forme vient et en même temps le moral remonte. C’est cool.
      En plus je peux suivre les pérégrinations dans les montagnes d’autres cyclistes. J’essaie d’en tirer des leçons, des petits trucs qui m’aideront mais surtout je regarde les photos.
      Que nos montagnes sont belles…
      Bonne route

Laisser un commentaire