Surcompensation et progression

Download PDF

Je vais profiter de cette troisième semaine de vélotaf pour tirer quelques enseignements.

Cela fait maintenant un peu plus de deux semaines que je réalise quotidiennement des aller-retour au boulot. L’aller-retour constitue une distance 26km pour un dénivelé total de 60m environ.

Le premier enseignement c’est que la première semaine a été assez difficile musculairement (j’en parlais dans un article précédent). C’est un peu involontairement que j’ai réalisé l’impasse sur la sortie club du dimanche 13 janvier (le sommeil a été un peu trop long  IDK). Cette impasse m’a tout de même permis de « complètement » récupérer et au début de la deuxième semaine, les jambes sont moins lourdes. Je me sens mieux sur et à côté du vélo. Lorsqu’il faut que je marche, je ressens encore quelques gènes au niveau des jambes mais je n’ai plus ces poteaux à la place de mes cuisses  Wink.

Durant cette troisième semaine, j’ai réalisé deux types de test pour la récupération :

  • électro-stimulation
  • massage

L’électro-stimulation me permet d’obtenir un mieux quasi-immédiat mais j’observe que les résultats de bien-être ne sont pas durables. Peut-être que cela « oxygène » le muscle et il est vrai que je récupère mais il reste quelques courbatures/douleurs résiduelles que seul un massage est capable de faire disparaître.

Depuis le début de cette troisième semaine, je me masse les quadriceps et les mollets chaque soir. Cela me permet d’atténuer grandement mes douleurs. Toutefois, je ne sais pas si c’est l’accumulation, mais parfois le massage est difficile au départ puis les douleurs laissent place du bien-être.

J’adore les massages  Wink

J’ai besoin de continuer mes aller-retour et je sens que mon corps commence à s’habituer à fournir ces efforts quotidiens. A suivre…

Laisser un commentaire