Archives par mot-clé : bilan

Bilan du mois de janvier 2017

Download PDF

Le mois de janvier a été difficile pour moi. Entre le vent, la pluie, les occupations familiales, les ennuis de santé, etc l’entraînement a été réduit au minimum syndical.

Ça donne 6 sorties dont une sur hometrainer. Ça fait peu mais je place quand même une sortie de plus de 100km et ça, ça fait du bien au moral.

Les autres sorties sont là pour maintenir l’activité et essayer de ne pas perdre les acquis.

Ces activités sur le vélo ont été accompagnées d’exercices de gainage ce qui améliore grandement l’efficacité sur le vélo.

Le stress de la vie de tous les jours laisse des traces et depuis la mi-janvier j’ai de fortes douleurs dans le dos. Trop contracté, trop stressé…

Cet état psychologique a aussi une conséquence sur mon besoin de sommeil. Je dois dormir un peu plus qu’à l’habitude ce qui ampute mes horaires d’entraînement mais est nécessaire en ce moment. Il faut que j’écoute mon corps sinon c’est l’échec assuré et peut-être même la blessure, alors pour le moment je laisse passer la vague et verrai ce qu’il y a derrière.

Malgré ce manque d’entraînement et un moral en berne, je suis assez confiant sur la suite de la saison. Pour que la saison se passe bien, il faut que j’arrive à aligner les kilomètres durant les mois qui viennent. Mon but actuel est de maintenir le niveau de performance malgré ce manque d’entraînement flagrant. J’y arrive pour le moment mais pour combien de temps encore ?

La fin du mois de janvier est aussi le moment où je fais une petite “révision” des vélos. J’ai donc complètement démonté les pédaliers de mes vélos et de celui de ma femme. Ils manquaient tous de graisse et ça m’a permis de nettoyer complètement des plateaux qui étaient très très sales.

En gros si j’arrive à trouver du temps pour rouler les objectifs de la saison seront encore atteignables.

Saison 2016 mi-figue mi raisin

Download PDF

Ça y est la saison 2016 est terminée.

Le froid est là même si dans le sud-est c’est bien plus supportable que dans bien des régions.
Ma saison 2016 a été un beau fiasco du côté des cyclosportives.
Participation à 2 cyclosportives.

La Corima Drôme Provençale en Mars et l’Ardéchoise en Juin.
Pas encore préparé pour la Corima, j’ai été “victime” de crampes certainement liées au froid et à un manque d’hydratation. Je me suis bien fait mal et je termine dans un temps qui ne m’honore pas.
Je me faisais un plaisir de participer pour la première fois à l’Ardéchoise cette année. Et bien ce fut un beau loupé. Malade la veille au point de me tordre de douleur sur le canapé et ne pas pouvoir épingler mon dossard sur le maillot. J’ai même pensé ne pas participer. Finalement ma femme m’a épinglé le dossard et j’ai réalisé le petit parcours dans un temps raisonnable avec des sensations qui étaient bien meilleures que ce que j’attendais.

Les mois de juillet et août quant à eux furent bons. De belles sorties dans la région mais aussi vers ou en Vaucluse. Une grande chevauchée vers le Vaucluse qui se termine avec un rayon cassé, une chevauchée vers les Alpes Maritimes mais surtout une quadruple ascension du mont Ventoux début août.

Ces deux mois ont été dédiés au partage car d’habitude je roule seul en raison de mon planning professionnel et familial. Durant ces deux mois j’ai eu l’occasion de rouler plusieurs fois avec ma femme. J’ai aussi eu l’occasion de rouler lors d’un événement dont je suis à l’origine : VentouxParkinson – Un galérien pour ceux qui galèrent.

Je suis assez fière de cette sortie qui a permis à Floréal, représentant de l’association France Parkinson Vaucluse, et à mon père de se rencontrer sous les couleurs de l’association dans le cadre magnifique du chalet Reynard. Le plus grand moment de ma saison de vélo.

Sur le plan sportif, la chose que je remarque c’est l’allongement notable de mes sorties vélo. En une seule saison, j’ai effectué plus de sorties de plus de 100km que tout le reste de ma vie de cycliste (6 ans). La vitesse moyenne diminue pas mal (1.5km/h) ce qui s’explique par une forte augmentation du dénivelé cumulé.

Même si c’est un peu anecdotique, j’atteins mon objectif kilométrique annuel avec un peu plus de 6000km.

Je suis assez satisfait de mon année de vélo avec des moments faibles, d’autres très forts. 2016 a aussi été une année de partage de ma passion du vélo avec ma femme, la découverte du Martigues Sport Cyclisme et l’envie de faire connaître l’association France Parkinson à l’aide d’événements cyclistes.

2017 est encore en préparation mais les grandes sont lignes déjà tracées

Que cette nouvelle année vous apporte le bonheur et l’épanouissement là où vous le souhaitez et surtout que la santé soit votre.

Gros passage à vide

Download PDF

offCela fait maintenant quelques temps (quasiment un mois) que les forces me manquent. Je ne suis pas bien dans la tête et la forme est loin.

Est-ce de l’épuisement, une grosse fatigue, un trop plein de tout ????

Et comme “par hasard”, les articles sur le blog se sont fait plus espacés.

Ce que je peux dire c’est qu’à cet instant, ça va un peu mieux. Je viens de passer une journée assez fatigante à élaguer les arbres du jardin et je me sens encore pas trop mal. Normalement demain je vais aller rouler avec ma femme. Le moral revient petit à petit.

Je ne sais pas si ce type de passage est normal après l’été que j’ai passé et avec la reprise du boulot qui n’a pas été toujours facile (comme pour beaucoup d’entre nous).

Une chose est certaine c’est que la quadruple montée du mont Ventoux pour attirer l’attention sur l’association France Parkinson a été si intense qu’elle m’a marqué profondément et qu’il m’a été difficile de m’en détacher. Rouler pour une cause qui me tient à cœur a été la plus intense de mes expériences sportives à ce jour.

J’espère que ça va aller maintenant et pouvoir reprendre l’entraînement pour atteindre des objectifs 2017 qui devraient être à la hauteur de la région où je me trouve : magnifiques !

Un tour de globe

Download PDF

globeCela fait déjà un moment que je suis aux aguets. Mon kilométrage augmente, augmente et augmente et au bout d’un moment on s’aperçoit que le nombre total de kilomètres parcourus approche de certaines valeurs remarquables.
La circonférence de notre globe terrestre est l’une de ces valeurs qui parle à tout le monde et je pense qu’il s’agit de l’une des premières valeurs que les cyclistes “affichent”.
Et bien ça y est, j’y suis !
Il m’aura fallu un peu plus de 7 ans pour atteindre et même dépasser Wink les 40 075km.
Je suis le premier étonné de ce chiffre. En 2009 (à mes débuts), j’étais bien loin de penser qu’un jour je totaliserais autant de kilomètres.

Bref, je franchis les étapes les unes après les autres sans me lasser de rouler. Je prends de plus en plus de plaisir sur le vélo et passer 10 heures de selle ne me fait plus peur. Je signe pour continuer comme ça et avec le sourire Wink

Un cap est franchi. Quel sera le prochain ?

Peut-être avez-vous des idées ?

Bonne année 2016

Download PDF

En ce premier jour de l’année je vous souhaite une bonne et heureuse année 2016.

Que soit santé soit votre et que les kilomètres et le dénivelé vous apportent toujours le même plaisir.

C’est en regardant en arrière qu’on apprend et qu’on arrive à tirer des leçons de nos erreurs. Alors afin de prendre plus de plaisir encore en 2016, je vous invite à faire comme moi en allant sur le site de Jonathan Okeeffe et de regarder un peu le résultat de vos sorties vélo sur une carte. Réfléchissez à chaque parcours, chaque cyclo et après regardez comment vous pourriez faire mieux/différemment pour prendre encore plus de plaisir en 2016.

Pour la carte, en ce qui me concerne ça donne ça :

Rides en 2015

Rides en 2015

Comparez votre carte, vos souvenirs de l’année avec vos objectifs de l’année à venir et regardez ce qui peut être amélioré. Peut-être que de grosses erreurs vous sauteront aux yeux et que le plaisir que vous allez prendre sur le vélo en sera plus grand l’année prochaine ?