Archives par mot-clé : club

Le VCC à Paris Brest Paris

Download PDF

pbpNon ce n’est pas moi qui suis sur les routes mais deux autres représentants du Vélo Club Canéjan.

Rien que pour être assez fou pour s’engager sur ce type d’épreuve cela vos tous les articles du monde mais quand en plus ces fous font partie de mon club, je ne peux faire autre chose que d’écrire un petit article pour faire leur “promotion”  Wink

Alors, soutenez et suivez Rodolphe et François, les deux représentants du VCC sur cette épreuve.

Je leur souhaite bonne route et surtout qu’Éole et Zeus (et oui il faut aussi penser à la pluie) soient avec eux.

Sortie VCC (club)

Download PDF

pinsCe dimanche matin, j’ai décidé d’aller rejoindre les copains du club (aller un peu de pub : le vélo club Canéjan Wink ). Je me prépare à une sortie un peu moins longue que la semaine dernière mais beaucoup plus intensive le tout sous le soleil.

Je pars donc un peu après 8h00 pour un rendez-vous à 8h30. J’ai donc un peu d’avance et ça me permet de valider (avec quelques modifications) les réglages effectués la semaine dernière.

Une fois tout le monde regroupé à la médiathèque de Canéjan, nous partons en direction des bosses. Le départ est assez rapide (j’avais oublié) mais reste dans des limites acceptables. Je prends la tête avec Bruno sur les 6 premiers kilomètres mais après je laisse allègrement ma place pour aller me cacher dans les roues avant les côtes.

Difficile de juger de mon niveau sur les parties planes qui nous séparent de Langoiran. Les juges de paix arrivent après. La première côte à Lestiac sur Garonne est difficile pour moi. J’ai du mal à mettre en route et j’arrive en haut parmi les derniers. Au fur et à mesure des enchaînements de côtes, je remonte dans l’ordre d’arrivée jusqu’à terminer assez proche des premiers. Je suis assez content de moi malgré le peu de préparation que j’ai dans ce genre d’exercice où il faut monter assez haut en fréquence cardiaque (à PMA) sur des distances n’excédant pas 2km (donc relativement courte). Je récolte des conseils de la part de coach lolo. J’essaie de les suivre au plus juste afin de progresser encore et encore (toujours mon but d’être prêt à temps). Plus on enchaîne les côtes, mieux ça va. C’est bon pour le moral !

Coach lolo
Coach lolo devant moi

Après les quelques montées/descentes, il est l’heure de rentrer. C’est donc du plat et je n’aime pas ça. Sur les conseils de coach lolo, je mets un braquet assez gros (pas tout à droite mais c’est déjà pas mal pour moi) pour travailler en force, résistance ou puissance selon le rythme du groupe. J’ai d’ailleurs travailler en puissance sur pas mal de distance vu le rythme qui était assez élevé. C’est là que je vois que mes 5 semaines de moins bien/arrêt ont eu un impact non négligeable sur ma préparation. Malgré ce braquet inhabituel pour moi je me force à tenir les roues et prendre mes relais quand il y en a un à prendre (surtout pour boucher un trou). Je sens les jambes qui brûlent et soulage de temps en temps en enlevant du braquet. Coach lolo, qui m’observe depuis le début de la sortie, me dit que je suis tout le temps en dedans et que même si j’explose il faut que je fasse monter la fréquence cardiaque afin de gagner en puissance. Je suis au maximum ses conseils et cela rejoins un peu l’orientation que j’avais donné à mon entraînement quotidien.

Je suis assez content de ma sortie et je récupère plus vite que la semaine dernière où j’avais effectué une sortie longue et seul.

La sortie sur Strava