Archives par mot-clé : parkinson

Journée mondiale contre la maladie de Parkinson

Download PDF

Je profite de cette journée mondiale contre la maladie de Parkinson pour me remémorer un moment intense de la saison dernière.

4 montées du mont Ventoux pour essayer de sensibiliser au sujet de la maladie de Parkinson. Pour ceux qui auraient manqué le blog spécialement monté pour l’occasion (disparu aujourd’hui) c’est ici que ça se passe : http://velo.famille-guignard.org/pakinson-ventoux.over-blog.com/

L’objectif a été atteint car beaucoup de gens se sont arrêtés devant la banderole de l’association France Parkinson qui était disposée au chalet Reynard.

Nous avons passé un très bon moment de partage et j’ai une grosse pensée pour Floréal qui n’est plus parmi nous à ce jour. J’espère qu’il l’a apprécié car le but était là aussi. Sortir deux malades de Parkinson de leur quotidien et leur faire vivre un peu de ma passion au milieu d’un endroit que j’adore : le mont Ventoux.

RIP Floréal !

Objectifs 2017

Download PDF

maillot martigues sport cyclismeLa saison 2015-2016 est à peine terminée que les idées pour la saison 2016-2017 sont déjà présentes. Les idées mais aussi une inscription est déjà réalisée.

Je pense que la saison 2016-2017 sera un peu comme la celle qui vient de s’écouler. Les distances vont s’allonger et la recherche du plaisir à vélo sera prédominante. Une action pour faire parler de l’association France Parkinson est à prévoir mais cela ne dépend pas que de moi…

Les Cyclosportives
  • Le raid des Alpilles – 108km (à confirmer),
  • GFNY Ventoux – 136km (inscription réalisée),
  • Les bosses de Provence (si ça rigole).
Les sorties hors normes
  • Le mont Ventoux parce que j’en profite Wink !
  • Des raids longs (au delà des 150km peut-être 200km et plus) avec du dénivelé,
  • Une action pour France Parkinson (laquelle ?),
  • Peut-être quelques brevet de randonneur (pas certain).

Bref, je vois cette future saison assez chargée et certainement pleine de sueur, de mal aux jambes mais surtout de plaisir que j’espère partager en famille mais aussi avec certains d’entre vous si nos routes se croisent et bien entendu avec les membres du Martigues Sport Cyclisme.

 

Gros passage à vide

Download PDF

offCela fait maintenant quelques temps (quasiment un mois) que les forces me manquent. Je ne suis pas bien dans la tête et la forme est loin.

Est-ce de l’épuisement, une grosse fatigue, un trop plein de tout ????

Et comme « par hasard », les articles sur le blog se sont fait plus espacés.

Ce que je peux dire c’est qu’à cet instant, ça va un peu mieux. Je viens de passer une journée assez fatigante à élaguer les arbres du jardin et je me sens encore pas trop mal. Normalement demain je vais aller rouler avec ma femme. Le moral revient petit à petit.

Je ne sais pas si ce type de passage est normal après l’été que j’ai passé et avec la reprise du boulot qui n’a pas été toujours facile (comme pour beaucoup d’entre nous).

Une chose est certaine c’est que la quadruple montée du mont Ventoux pour attirer l’attention sur l’association France Parkinson a été si intense qu’elle m’a marqué profondément et qu’il m’a été difficile de m’en détacher. Rouler pour une cause qui me tient à cœur a été la plus intense de mes expériences sportives à ce jour.

J’espère que ça va aller maintenant et pouvoir reprendre l’entraînement pour atteindre des objectifs 2017 qui devraient être à la hauteur de la région où je me trouve : magnifiques !

Un galérien pour ceux qui galèrent – suppression du bog

Download PDF

France ParkinsonPour plusieurs raisons, j’ai décidé de supprimer le blog « Un galérien pour ceux qui galèrent ».

L’URL du blog comportait un faute de frappe : http://pakinson-ventoux.over-blog.com/) et la plateforme de blog ne me permettait pas de rédiger les articles comme je le souhaitais (forme et interface).

Peut-être suis-je trop habitué à WordPress ?

J’ai toutefois réalisé un sauvegarde des pages web et je les mets à disposition ici : http://velo.famille-guignard.org/pakinson-ventoux.over-blog.com/

Cela permet de garder les articles et continuer à sensibiliser sur la maladie. Je pense que l’année prochaine verra un nouvel événement pour mieux faire connaître l’association France Parkinson et je pense tout simplement utiliser ce blog comme vecteur de communication.

La saison se termine et il est temps de se reposer puis s’entraîner pour que la saison prochaine soit aussi remplie que celle-ci.

 

Ventoux – Parkinson, sportivement parlant

Download PDF

France ParkinsonDernier article sur cet événement important à mes yeux à plus d’un titre. Tout d’abord, je faisais ça pour attirer l’attention sur l’association France Parkinson. Enfin, sur le plan sportif il s’agit d’un effort conséquent qui dépasse largement ce que j’ai l’habitude de faire.

Le premier chiffre qui me frappe, c’est 12h50 sur le vélo pour 17h51 entre le départ et l’arrivée (et oui y’a le repas Wink et les arrêts récupération).

C’est la sortie la plus longue que j’ai jamais réalisé mais je n’ai pas vu passé le temps. L’alternance nuit puis jour a fait que l’organisme s’est adapté et a repris son rythme malgré le manque de sommeil.

Le deuxième chiffre est 6000m de dénivelé. Là encore je n’avais jamais réalisé ça. Pour moi, c’est un dénivelé d’extraterrestre mais c’est avec un mental de fou que j’ai pu le faire !

Sur ces 6000m, ma vitesse moyenne a été de 8.2km/h. Je suis assez surpris car les deux dernières montées ont été laborieuses mais les chiffres sont là. Je suis assez satisfait même si le sportif que je suis demande encore plus de vitesse, plus de distance, plus de dénivelé,…

La vitesse moyenne sur l’ensemble du parcours est tout de même assez basse : 13.9km/h. Heureusement que les descentes de jour ont été assez rapides pour relever la moyenne.

Le chiffre qui me surprend le plus se situe au niveau de la cadence de pédalage. J’arrive à un 50tpm de moyenne. Une belle performance pour moi.

Pour moi, de belles performances sportives sur un terrain qui ne fait que monter et descendre et une durée assez longue.

J’en retire de gros enseignements sur l’hydratation, l’alimentation mais aussi mes limites sur un vélo.

Une belle expérience pour une belle cause !

Le parcours avec Strava

Le parcours avec Garmin Connect