Un mois de juillet au sommet

Download PDF

bilanCe mois de juillet a été lourd au niveau kilomètres. En effet, les enfants sont en vacances chez leurs grands parents et j’ai pu effectuer mon vélotaf pendant 3 semaines .

J’ai aussi été seul à la maison un weekend ce qui m’a permis permet de rallonger un peu le soir en rentrant du boulot. C’est encore meilleur pour les kilomètres  Razz.

Les fortes chaleurs sont assez fatigantes mais cela me permet de me préparer pour mon défi de début août au cas où les montées devraient s’effectuer sous un soleil de plomb ! Je fais très attention à ne pas prendre de « coup de chaud » et je commence à m’habituer même si je passe les bidons à la chaîne et chasse les points d’eau qui sont quand même rares. C’est, me semble-t-il le but de l’entraînement.

Sinon, peu de grosses sorties en juillet. Beaucoup de petit kilométrage mais régulier. Ma principale difficulté réside dans le dénivelé. Ici, en Gironde, sa monte sec mais pas longtemps ou alors c’est faux plat. C’est idéal pour travailler les randonnées montagnard et encore moins un col comme le Ventoux. Je fais de mon mieux avec ce que j’ai. J’essaie de mettre plus gros dans les montées, de travailler la force et la vélocité du mieux possible et quand je suis fainéant, je travaille le geste…

  • Distance : 671km
  • Durée : 26h11
  • Dénivelé : 2517m

Je suis très content de ce mois qui, je pense, m’a bien préparé pour mon objectif de début août. J’ai la distance dans les jambes par contre pour le dénivelé ce sera autre chose. Je finis mes sorties longue en bonne forme. J’ai donc un peu de réserve. Je n’ai jamais été aussi bien préparé pour un objectif. La question :

Est-ce que cela va suffire ?

Laisser un commentaire